.
-

Bacchanale

Bacchanale, n.f. -  Danse bruyante et tumultueuse, accompagnant le culte de Bacchus. Dans la terminologie musicale moderne, ce mot fut d'abord appliqué à des chansons bachiques, insérées dans un recueil qui parut à Caen, en 1615. Mais cette application resta exceptionnelle, et, en 1716, on retrouve le mot servant de titre à quelques pièces de clavecin, de Fr. Couperin

Vers 1800, Steibelt publia à Paris un cahier de 12 bacchanales pour le piano avec accompagnement de tambourin (tambour de basque) ce genre de danse et de musique eut une certaine vogue dans les salons, à l'époque du Directoire. Des bacchanales furent introduites dans quelques ballets et opéras. Celle d'Achille à Scyros, de Cherubini (1804), fut imitée par Spontini dans un morceau ajouté aux Danaïdes, de Salieri (1817). La plus célèbre de toutes fut celle que Wagner écrivit pour les représentations deTannhäuser à Paris (1861). Le ballet de Maurice Ravel, Daphnis et Chloé, se termine par une étincelante bacchanale. 

Aucune tradition de forme ne limite, dans les pièces qui portent ce titre, l'invention du compositeur, qui vise à réaliser, par l'animation des rythmes et la richesse du coloris, la description musicale des scènes évoquées. (Michel Brenet).

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.