.
-

Antiphonaire

Antiphonaire, n. m. - Nom donné, dans le haut Moyen âge, au recueil général des chants admis par la liturgie romaine. L'antiphonaire de saint Grégoire est le recueil d'antiennes et de répons que le pape Grégoire  le Grand (mort en 604) rédigea ou « centonisa» et qui, après des discussions ardentes sur son authenticité, a servi de base à la restauration au XIXe s. du chant liturgique. 

L'antiphonaire plénier fut constitué au Xe s. par la réunion du Responsorial avec l'Hymnaire, le Psautier , etc. On réserve aujourd'hui le titre d'antiphonaire à la collection des chants de l'office des heures. Quelques manuscrits célèbres sont inexactement connus sous ce nom. 

L'Antiphonaire de Montpellier est un manuscrit du XIe s. provenant d'un monastère bourguignon, de l'ordre de Cluny et qui se trouve conservé à la bibliothèque de la Faculté de médecine de Montpellier. Il contient en une double notation, neumatique et alphabétique, une vaste collection de mélodies liturgiques classées selon l'ordre des modes, dans un but probable d'enseignement. 

Le manuscrit connu, à tort, sous le nom d'Antiphonaire de Pierre de Médicis, manuscrit du XIVe s., de la bibliothèque Laurentienne, à Florence, contient un nombre considérable de compositions harmoniques des déchanteurs français de cette époque. (Michel Brenet).

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.