.
-

Adaptation

Adaptation, n. f. - Transport et arrangement d'une oeuvre en vue d'un but autre que sa destination primitive. Ce procédé a été employé dès les commencements de l'art moderne pour la formation du répertoire des cantiques. Tosi (1723) s'élève contre l'adaptation de paroles religieuses latines à des airs d'opéra, pratiquée « comme s'il n'y avait aucune différente entre les styles ». Des protestations semblables ont été et sont encore renouvelées en pure perte. 

A partir de la fin du XIXe siècle, on a désigné sous le titre d'adaptation des essais de rénovation du mélodrame, consistant en récitation de poésie lyrique accompagnée de musique instrumentale. La Fiancée du Timbalier, de Victor Hugo, La Mort de l'Aigle, de Hérédia, avec musique pour piano, de F. Thomé et de A. Sauvrezis, appartiennent à ce genre, que cultivaient les humanistes, à l'époque de la Renaissance. Dans l'Académie fondée par Baïf, les poètes déclamaient leurs vers aux sons de la lira. Plusieurs distiques, tirés des Héroïdes d'Ovide et enveloppés d'un accompagnement anonyme en tablature de luth, ont été signalés dans un manuscrit. de la fin du XVIe s.

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.