.
-

Muscles expirateurs (anatomie). - On appelle ainsi les muscles qui, par leur contraction plus ou moins simultanée, contribuent à diminuer la capacité de la poitrine et à expulser l'air contenu dans les poumons (expiration).

Il n'est pas facile de déterminer d'une manière précise quels sont tous les muscles véritablement expirateurs; pour quelques-uns des auteurs consultés, la question n'est pas douteuse : ainsi les intercostaux internes et externes; les sous-costaux; le triangulaire du sternum; le grand pectoral, dans ses trois quarts supérieurs; le petit dentelé postérieur inférieur; le grand dorsal (Beau et Maissiat); le trapèze, dans sa portion dorsale; le transverse et les obliques du bas-ventre; le pyramidal; l'ischio-coccygien et le releveur de l'anus, sont véritablement expirateurs.

Ceux pour lesquels il y a quelques doutes, sont : les sur-costaux, le sous-clavier, le petit pectoral, le grand dentelé, le petit dentelé postérieur, supérieur, le droit abdominal, le carré des lombes...

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.