.
-

Le Canal de Cannaregio, à Venise
Les édifices latéraux
Le canal  de Cannaregio (ou canal de Mestre) est l'un des principaux canaux de Venise. Plusieurs édifices intéressants  le longent  ou en sont proches :
 
Côté Sud

L'église San Geremia, au confluent avec le Grand Canal.(Les églises de Venise)

Le palais Labia comprend trois ordres, le dorique, l'ionique et le corinthien. La construction en est attribuée à André Conzinelli (XVIIe siècle) et Tremignan en dessina la façade donnant sur le Campo San Geremia. L'atrium et les escaliers ont l'aspect extrêmement grandiose. Dans la salle supérieure du premier étage on admire de très belles fresques de Tiepolo encadrées dans des perspectives architecturales de Jérôme Mengozzi Colonna de Ferrara. Parmi les principales fresques on note celles reproduisant les Noces et l'embarquement de Marc Antoine et de Cléopâtre

Ce palais fut acheté en 1887 par Leone R. Oreffice, qui eut la pensée louable de le dégager des usines avoisinantes.C'est aujourd'hui le siège vénitien de la RAI.

Le palais Manfrin Sardagna, du XVIIe siècle, doté d'une collection intéressante d'environ 200 tableaux d'école italienne et flamande.

Le palais Savorgnan, du XVIIe siècle, construit par Joseph Sardi.

L'église San Giobbe (Job), construite en 1451

Côté Nord

Passant sur l'autre rive du canal de Cannaregio en traversant le pont homonyme, après lequel vient aussitôt le Rioterrà (= canal comblé) San Leonardo, on arrive à la Synagogue (Temple israélite espagnol), fondé au début du XVIe siècle par les nombreux juifs espagnols qui élurent en 1492 leur domicile fixe à Venise.

Derrière leur temple s'étend l'Ancien Ghetto, c'est-à-dire le quartier assigné anciennement comme habitation aux Juifs chassés, à partir du milieu du XIIIe s., de la Giudecca (ce nom de Ghetto a ensuite été appliqué aux autres quartiers de relégation des Juifs en Europe); plus au nord on trouve le Nouveau Ghetto, qui est plus commode et spacieux que le précédent.

On trouve scellée au commencement de l'Ancien Ghetto une inscription lapidaire datée du 20 septembre 1704 prohibant en vertu d'une délibération des Exécuteurs du Blasphème à quiconque s'était converti du judaïsme au christianisme de circuler dans les Ghettos ou de s'introduire dans les habitations privées des juifs sous peine de [...]. A partir de de l'occupation napoléonienne, et la population juive eut le droit de vivre où elle le souhaitait dans la ville. Un millier de Juifs de Venise furent déportés  lors de la Seconde guerre mondiale.

-
Venise : canal de Cannaregio.
Le canal de Cannaregio à son débouché sur le Grand canal.
A gauche, San Geremia et le palais Labia. Au fond, le pont de Guglie
et les hautes maisons de l'ancien Ghetto. © Photo : Serge Jodra, 2012.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.