.
-

Tioumen ou T'umen'. - Ville de la Sibérie occidentale, à 260 kilomètres au Sud-Ouest de Tobolsk, sur les deux rives de la Toura ; 530 000 habitants. Fondée en 1586 sur l'emplacement d'une ancienne ville tatare [Les Turks], Tchimghi-toura, Tioumen s'est considérablement étendue et occupe, à présent une superficie qui dépasse largement les 1000 hectares. 

La ville a toujours eu une importance particulière pour la Sibérie occidentale, comme le point terminus de la navigation fluviale des bassins de l'Irtych et de l'Ob (plus de 3000 km). Située sur la grande route de Sibérie, reliée actuellement à l'Oural (Ekaterinbourg) par une voie ferrée, Tioumen servit longtemps comme le premier lieu de concentration et de départ aux troupes, colons libres ou déportés venant de la Russie d'Europe et dirigés sur différents points de l'immensité sibérienne. 

Au début du XXe siècle encore, plus de 2000 familles de colons traversaient annuellement la ville où fonctionnait un service spécial pour les immigrants. Mouvement commercial très animé, tant par voie ferrée avec la Russie européenne qu'avec l'intérieur de la Sibérie par voie d'eau : un service de vapeurs fonctionne durant la saison navigable entre Tioumen et Tomsk. Tioumen est aussi une ville industrielle; elle possède d'importantes tanneries et fabrique des tapis qu'on rencontre sur divers marchés de l'Europe. (P. Lem).

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.