.
-

Lagash

Lagash (Tello en arabe) est une localité de Mésopotamie sur la rive gauche du Chat-el-Amara, bras droit du Tigre, à 260 kilomètres au Sud-Est de Bagdad et 192 kilomètres à l'Ouest de Bassorah. Elle renferme les ruines de Sirtella, l'une des plus antiques cités de la Babylonie. 

Ernest de Sarzec, nommé consul de France à Bassorah en 1877, commença dès cette année-là l'exploration des ruines et la poursuivit jusqu'à sa mort. Un officier de l'armée coloniale, Gaston Gros, y fut ensuite détaché et continua les travaux jusqu'en 1910. Les objets découverts sont en partie au Musée d'Istanbul, en partie au Musée du Louvre où ils ont formé avec des reliefs du palais de Sargon, exhumés par Botta en 1843, les objets provenant de la mission Renan en Phénicie, des antiquités palestiniennes et la stèle de Mésa, le noyau du Département des Antiquités orientales créé en 1881. Léon Heuzey, premier conservateur de ce Département, a dirigé la publication des documents archéologiques trouvés à Lagash dans Découvertes en Chaldée et dans Nouvelles Fouilles de Tello; Amiaud a commencé l'interprétation des textes continuée par F. Thureau-Dangin.
-


Sceau en provenance de Lagash (Louvre).

Lagash a été le siège d'une dynastie locale, soumise plus tard aux rois de Babylone : les principaux princes en furent Ournina, Idinghiranaghin et Goudea. Les monuments les plus intéressants retrouvés par de Sarzec sont :

la Stèle des Vautours, bloc de calcaire blanc couvert de scènes et d'inscriptions religieuses et guerrières, dont une des faces représente le roi Idinghiranaghin debout sur son char, massacrant l'ennemi, tandis qu'une bande de vautours se dispute les têtes coupées des vaincus; 

le vieux palais royal, bâti en briques sur une butte artificielle; c'est un édifice rectangulaire irrégulier de 5,3 m de long et 24 m de large, à l'intérieur duquel on a retrouvé de nombreux bas-reliefs et statuettes.

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.