.
-

Saint-Nicolas

Saint-Nicolas-aux-Bois est une commune de France dans le  département de l'Aisne, arrondissement de Laon. 108 habitants. A 1 km au Sud-Est, ruines d'une abbaye du XIe s. A 2 km au Nord, étang de Saint-Nicolas et bâtiments monastiques du XIVe s. appelés le Tortoir. 
Saint-Nicolas-d'Aliermont est une commune du département de la Seine-Maritime, arrondissement de Dieppe. Population : 3821 habitants. Sur une rue d'une longueur totale de près de 16 km. L'industrie de l'horlogerie vint s'établir dès le commencement du XVIe siècle. Eglise des XIIIe-XVe siècles.
Saint-Nicolas-de-la-Grave est une commune du département du Tarn-et-Garonne, arrondissement de Castelsarrasin. 2192 habitants. Pont suspendu sur la Garonne et son canal latéral. Église des XIIIe-XIVe siècles. Gaufres renommées.
Saint-Nicolas-de-Macherin est une commune du département de l'Isère, arrondissement de Grenoble. Population : 923 habitants. Eglise des XIe-XIIIe siècles. Restes de remparts.
Saint-Nicolas-de-Pierrepont est une commune du département de la Manche, arrondissement de Coutances. 257 habitants. Eglise fortifiée (XIVe s.).
Saint-Nicolas-du-Pélem est une commune du département des Côtes-d'Armor, arrondissement de Guingamp. Populations : 1885 habitants. Église du XVe s. (magnifique vitrail du XVIe s.). A 3 km au Nord, église de Bothoa, ancien centre paroissial (jusqu'en 1860).
Saint-Nicolas-du-Port est une commune du département de Meurthe-et-Moselle, arrondissement de Nancy, sur la rive gauche de la Meurthe, en face des salines et soudières de Varangéville. Population : 7687 habitants.
Saint-Romain-le-Puy : l'église.
L'église de Saint-Nicolas-du-Port.

Saint-Nicolas a pour origine une chapelle contenant des reliques de saint Nicolas, apportées en Lorraine vers 1087 et vénérées par de nombreux pèlerins. Ces pèlerinages attiraient jadis de nombreux marchands; de là des foires importantes protégées et comblées de privilèges par les ducs de Lorraine. En 1256, le duc Ferri III accorda à Saint-Nicolas le charte de Beaumont A la fin du XVe siècle, fut commencée l'église paroissiale, monument remarquable de l'art ogival, dont la construction, encouragée par les ducs René II et Antoine, ne fut achevée que vers 1544. Saint-Nicolas, chef-lieu d'une prévôté du bailliage de Nancy, fut presque entièrement ruiné par les Suédois pendant la guerre de Trente ans (1635). Le roi Stanislas tenta vainement de restaurer les anciennes foires. 

Armoiries : Un champ d'or, à un navire maillé, hune, cordé de sable, flottant sur des ondes d'azur et d'argent, à cinq pièces, au chef de gueule, à l'alérion d'argent. (E. Chantriot).

Saint-Nicolas (Sint-Niklaas) est une ville de Belgique (Flandre orientale), à 35 km Est-Nord-Est de Gand. Population : 69 000 habitants.

L'hôtel de ville, de style gothique, est un monument moderne très remarquable. L'église de Saint-Nicolas date du XVIIe siècle. L'église de Notre-Dame de Bon-Secours, de style byzantin, a été construite en 1844; elle est ornée de magnifiques peintures murales, oeuvres de Guffens et Swerts. 

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008 - 2009. - Reproduction interdite.