.
-

Saint-Flour

Saint-Flour est une ville de France, dans le département du Cantal, sur un plateau basaltique, à 883 m d'altitude; population : 6700 habitants. Appelée jadis Mons Indiciacus, à cause d'un phare servant de guide aux voyageurs, et Fanum Santi Flori, à cause de saint Flour, l'apôtre de l'Auvergne, qui y aurait séjourné. 

La cathédrale, bâtie, dit-on, sur l'emplacement de l'ermitage de saint Flour, qui avait été remplacé en 996 par un prieuré de Cluny, est du XIVe siècle; elle est flanquée de deux tours carrées, dont une était appelée tour des Anglais. Sur la façade, un écusson porte trois lettres gothiques, où l'on a voulu découvrir le mot ARABIA, lieu d'origine de saint Flour, et d'où, selon d'autres, serait venue la locution de charabia pour désigner le langage des Auvergnats. 

L'église de Saint-Vincent est du XVe siècle. L'église de Notre-Dame fut transformée au XIXe siècle en halle aux blés. Le palais épiscopal est du XVIIIe siècle; mais l'évêché, créé par Jean XXII, remonte à 1317. Charles V accorda, en 1372, une charte de franchises communales aux habitants.

La ville comprend deux parties. Elle est reliée au faubourg, placé au pied du plateau, par une route pratiquée dans des escarpements basaltiques, d'un effet très pittoresque. C'est à un de ses évêques du XVIIe siècle, Paul de Ribeyre, que Saint-Flour doit ses principaux monuments, notamment l'hôpital et le séminaire, ainsi qu'il résulte de l'inscription suivante gravée sur un portique où la municipalité fit aussi graver les armes du prélat :

De Ribeyre en ces lieux tu vois le moindre ouvrage.
Compter nos monuments, c'est compter ses bienfaits. 
De l'Eglise et du pauvre il accroît l'héritage
Et lègue à ses parents les heureux qu'il a faits.
Ces vers sont du poète de Belloy qui était de Saint-Flour. Cette ville est aussi le lieu de naissance de l'abbé Migne. Elle a été considérablement embellie dans la seconde moitié du XIXe siècle et possède de très belles promenades plantées d'arbres. Dans les environs se trouvent les ruines du château du Rochain et le château de la Chaumette (XVIe siècle). (A. M.).
.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.