.
-

Rostock

Rostock est une ville d'Allemagne (land de Mecklenbourg-Poméranie occidentale), sur la rive gauche de la Warnow, qui, à cet endroit, a une profondeur minima de 4,5 m et une largeur de 500 m : la rivière s'élargit ensuite brusquement dans un vaste estuaire qui s'étrangle à Warnemünde (situé à 11 km de Rostock) sur la mer Baltique; la Warnow au-dessus de Rostock est navigable pendant 26 km. 

Rostock est situé à 15 m au-dessus de la mer et comprend trois parties : Altstadt, Mittelstadt et Neustadt (ancienne, moyenne et nouvelle ville) sans compter plusieurs faubourgs qui en font partie. Population : 198,300 habitants, en 2012 (dès 1378, Rostock avait 10.800 habitants et, en 1595, elle en comptait 14.900 et en 1895, elle en avait 49.689). 
-

Rostock : la place du marché.
La place du marché de Rostock, vers 1900.

La principale industrie de Rostock consiste en construction de navires et de machines; il a existé entre les deux guerres mondiales une industrie aéronotique (Heinkel), ajourd'hui disparue. La pêche est importante. Le commerce a longtemps été très florissant.

Monuments.
Les anciens remparts de Rostock ont été transformés en belles promenades : la nouvelle et la moyenne ville sont bâties régulièrement; la vieille ville, au contraire, est traversée par des rues étroites, tortueuses, bordées de maisons à haut pignons et descendant à la rivière; Rostock a quatre portes de terre et douze portes d'eau, des places nombreuses, dont le marché, la place Blucher, avec la statue du général (de Schadow, élevée en 1819). 

Les principaux édifices sont : cinq églises évangéliques, l'église de Jakob (XIVe siècle), l'église Sainte-Marie (bâtie de 1398 à 1472), une des églises gothiques les plus belles et les plus grandes du Nord de l'Allemagne : elle contient le tombeau de Hugo Grotius dont les restes ont été transportés à Delft (hollande); l'église Saint-Pierre avec une tour de 126 m, la plus élevée du Mecklembourg; l'église Saint-Nicolas et celle de la Sainte-Croix qui, toutes deux, ont des autels admirablement travaillés; l'hôtel de ville à façade gothique (XIXe siècle), caché par des bâtiments Renaissance, le palais grand-ducal qui date de 1702, le palais de justice, l'Université rebâtie en 1867 dans le style Renaissance, le théâtre, etc. Un monument a été érigé à l'explorateur africain Pogge, en 1885, sur la promenade.

La ville a possédé autrefois un pavillon particulier blanc, le quart supérieur et intérieur jaune avec un griffon noir dressé. 

Rostock a une université, fondée en 1418 par les ducs Jean III et Albert V de Mecklembourg; de 1437 à 1443, à la suite de l'interdit prononcé contre la ville par le concile de Bâle, elle a été transportée à Greifswald, et, en 1760, après des difficultés entre le duc Frédéric et la ville, à Butzow; mais les professeurs restèrent et constituèrent une seconde université à Rostock; en 1789, les deux universités se réunirent en une seule, mais la ville ne rendit qu'en 1827 son patronat.

Histoire.
Ancienne ville slave, Rostock a reçu droit de cité an XIe siècle du prince obotrite Gottschalk; en 1161, Waldemar ler, roi des Danois, s'en empara et la réduisit en cendres; en 1170, le prince obotrite Prébislaw Il rebâtit la ville et lui donna une population allemande considérable; en 1218, le duc Borwin ler, donne de nouveau droit de cité à Rostock. De 1219 à 1314, elle fut le siège d'une lignée princière propre, puis elle passa à la ligne principale de Mecklembourg, qui reconnut en 1323 la domination du Danemark. 

Membre de la Hanse et ville d'Université (depuis 1418), Rostock prospéra malgré les guerres maritimes auxquelles elle prit part et dont elle eut beaucoup à souffrir. En 1624, lors du partage du Mecklemhourg, la ville resta indivise entre les deux lignes et ne passa qu'en 1695 au Mecklembourg-Schwerin. En 1712, elle fut prise par les Suédois, en 1715 occupée par les Danois, en 1716 par les Russes, mais en 1719, elle obtint de nouveau ses droits anciens.

En 1788 (convention avec le grand-duc Frédéric-François), la ville a a été dotée d'une organisation propre, intérieure, à forme républicaine; le conseil comprend quatorze membres, et la bourgeoisie, soixante membres. Au Landtag, Rostock avait droit à une place. 

Le centre de Rostock a subit d'importantes destructions occasionnés par les bomardements alliés au cours de la Seconde Guerre mondiale et a dû être été reconstruit ensuite. Au lendemain du conflit, la ville a appartenu à la RDA (Allmeagne de l'Est) et a connu un certain déclin après la réunification de l'Allemagne. (GE).
-

Rostock : la porte Kroepeliner.
La porte Kroepeliner, à Rostock.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.