.
-

Les basiliques de la ville de Rome

Dans l'Antiquité, les basiliques étaient des édifices publics, qui servaient de lieu de séances aux tribunaux et de rendez-vous d'affaires aux négociants. Aujourd'hui, à Rome, on donne le nom de Basiliques à des églises qui, sans avoir nécessairement la forme de la basilique romaine, ont la préséance sur les autres et jouissent de certains privilèges : 
1° celui d'avoir un titre cardinalice et un prélat pour vicaire (sont exceptées les basiliques mineures qui sont hors la ville;
2° celui d'avoir une bannière particulière, et des massiers avec un pedum recouvert de velours et doré aux deux bouts;

3° celui de faire porter dans les processions par des facchini ou porte-faix un conopé, sorte de pavillon ou tente conique en soie, formé de bandes alternativement jaunes et rouges, devant lequel marche un facchino, porteur d'une clochette montée sur un bâti en bois et dont la corde est tirée de temps en temps par un enfant.

Les Basiliques se divisent en majeures et mineures. Les basiliques majeures, principales églises où l'on doit faire les stations nécessaires pour gagner les indulgences, surtout pendant les jubilés, sont au nombre de sept : 
Saint-Pierre du Vatican
Saint-Jean-de-Latran
Sainte-Marie Majeure
Saint-Paul-hors-les-murs
Saint-Sébastien-hors-les-murs
Sainte-Croix-de-Jérusalem
Saint-Laurent-hors-les-murs
Les cinq premières ont titre de Patriarchies; elles possèdent aussi la Porte sainte, qui est murée en tout temps, avec une croix de bronze incrustée au milieu dans la maçonnerie, et qui n'est ouverte que l'année du jubilé par le pape lui-même; enfin, ce sont les seules églises où le Pape officie pontificalement à certaines solennités. 

Les Basiliques mineures sont au nombre de six : 

Sainte-Marie-in-Cosmedin
Sainte-Marie-in-Trastevere
Saint-Pierre-aux-Liens
St-Laurent-in-Damaso, 
Ste-Marie-in-Monte-Santo ou Regina-Coeli 
et la Basilique constantinienne des Douze-Apôtres. 
.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.