.
-

Collège des Quatre-Nations. - Ancien collège fondé à Paris en 1661, par testament du cardinal Mazarin, pour y élever gratuitement 60 enfants de gentilshommes pauvres appartenant aux provinces des quatre nations espagnole, italienne, allemande et flamande récemment réunies à la couronne par la conquête du Roussillon, du territoire de Pignerol, de l'Alsace et de la Flandre

Ouvert en 1688, ce collège fut bâti par les architectes Levau, Lambert et d'Orbay, sur une partie de l'ancien hôtel de Nesle et sur l'emplacement même de la tour et de la porte de Nesle, détruites en 1763. Sa façade sur le bord de la Seine, en face du Louvre, est monumentale et d'un bel aspect. Dans l'église, où se tiennent aujourd'hui les séances publiques de l'Institut, était le tombeau du cardinal, oeuvre de Coysevox, et qui se trouve maintenant au musée de Versailles.
-

Collège des Quatre Nations, à Paris.
Le Collège des quatre Nations au XVIIe siècle, par Israël Sylvestre le Jeune.

Le collège des Quatre-Nations subsista jusqu'en 1792; il servit de prison à l'époque de la Terreur et devint en 1806 le siège de l'Institut établi en 1795, ou des cinq Académies, française, des sciences, des inscriptions et belles-lettres, des beaux-arts, des sciences morales et politiques. Les Académies, jusqu'à l'époque de la Révolution, avaient tenu leurs séances au Louvre. Au collège des Quatre-Nations avait été adjointe la bibliothèque de Mazarin, rassemblée à grands frais par Gabriel Naudé et composée alors de quarante mille volumes. 

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.