.
-

Provins

Provins, Provinum et Pruvinum. - Ville de France (Seine-et-Marne), , à 48 kilomètres à l'Est de Melun, sur le rebord d'un plateau et dans un vallon ou se réunissent la Voulzie et son affluent le Durtein.  Une ville haute et une ville basse. Population : 11 700 habitants.

Confondu longtemps avec l'Agedincum (Sens) cité par César; Provins a pour origine Pruvinum, chef-lieu d'un pagus à l'époque mérovingienne. Au Xe siècle, le comté de Provins appartenait à la famille de Vermandois; il passa aux comtes de Champagne, et Provins fut, à la fin du XIIe siècle, leur résidence favorite.

Le comte de Champagne Thibaut III y organisa des foires qui prospérèrent rapidement; au XIIIe siècle, les templiers et de nombreux juifs étaient venus s'y fixer; la monnaie de Provins avait cours dans toute l'Europe; la ville avait des moulins, des tanneries, fabriquait des draps renommés. 

La décadence de Provins commence au XIVe siècle; au XVIe, le gouvernement royal tenta vainement de la relever; Provins devint le siège d'un présidial (1551) sans pouvoir retrouver son antique prospérité. A la fin de l'Ancien régime, Provins n'était plus qu'une paisible petite ville de bourgeois, de prêtres et de moines; une grande partie des monuments, datant de son époque de splendeur, étaient détruits ou ruinés. 

Les principaux monuments qui subsistent sont : l'ancien donjon du château (improprement appelé "Tour de César") qui domine la ville (XIVe siècle), les églises de Saint-Quirace et de Saint-Ayoul, spécimens assez remarquables du premier style gothique, les débris du palais habité par les comtes de Champagne, compris dans les bâtiments da collège. (E. Ch.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.