.
-

Poix-de-Picardie

Poix ou Poix-de-Picardie (Piceium) est une commune du département de la Somme, sur la rivière du même nom. Population : 2300 habitants.

Cette localité était le chef-lieu d'une principauté de laquelle relevaient douze paroisses et neuf fiefs. Les anciens seigneurs de la terre de Poix prenaient la qualité de domini et principes de caslello de Poix. La maison de Tyrel posséda cette seigneurie jusqu'en 1415, époque où Jean Tyrel mourut à la bataille d'Azincourt; elle passa alors par alliance à la famille de Soissons Moreuil, puis, vers la fin du XVe siècle, à celle de Créquy. En 1718, Emmanuel-Théodose de la Tour-d'Auvergne, gendre de Charles-Belgique-Hollande de la Trémouille, époux de Marguerite de Créquy, la vendit à Marguerite-Thérèse de Rouillé, veuve de Jean-François, marquis de Noailles, famille dans laquelle elle demeura jusqu'à la Révolution. En 1218, Poix reçut une charte communale de Gautier IV Tyrel.
-

Poix-en-Picardie.
Poix dans... le brouillard. 

Il ne reste de l'ancien château de Poix, qui s'élevait sur une hauteur escarpée dominant la ville, que des vestiges insignifiants, au milieu desquels subsiste encore l'ancienne église du prieuré de Saint-Denis qui sert de paroisse à la ville. C'est un joli édifice daté de 1540, bâti d'un seul jet, dans un style gothique flamboyant de la dernière période, avec une voûte très riche surchargée de nervures sculptées et de clefs pendantes; se compose d'une nef unique avec transept, choeur et chevet polygonal. (GE.).
-

L'église Saint-Denis, de Poix.
L'église de Poix. © Photos : Serge Jodra, 2010.
.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.