.
-

Pharan. - Ancienne ville du Sinaï (aujourd'hui oasis de Firân). On l'a identifiée avec Raphidim ou les Amalécites s'enfuirent devant les Israélites à leur sortie d'Égypte. Ce lieu est situé au pied du Serbal. Près de là et particulièrement au Nord-Ouest, dans le Ouady el-Mokattab, se trouvent les inscriptions sinaïtiques accompagnées de figures assez frustes d'humains ou d'animaux et gravées d'après Euting par des chameliers nabatéens lors du repos des caravanes. Quelques voyageurs ont aussi laissé trace de leur passage par des graffiti grecs ou coptes.

Toutes ces inscriptions se répartissent du Ier au VIe siècle, de notre ère. Au IVe siècle, le Ouady Firân se peupla d'anachorètes et se remplit d'églises et de cloîtres. Dès 324, Pharan fut un évêché, transformée en archevêché vers l'an 400. Macaire y fut nommé en 454. Au Ve siècle, les moines de Pharan furent condamnés comme monophysites et monothélites. Quand Justinien construisit le couvent du Djebel Mousa, Pharan se dépeupla. L'invasion arabe consomma sa ruine.

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.