.
-

Pendentif

Les pendentifs sont des portions triangulaires de construction supportant une voûte dans les parties où les angles rentrants, formés par les murs ou piliers élevés sur un plan carré ou polygonal, ne permettent pas à la voûte de poser directement sur ces murs ou piliers. De fait, les pendentifs, surtout dans les églises couvertes par des coupoles, sont des constructions formant encorbellement et présentant une surface triangulaire sphérique limitée à sa partie supérieure par un arc de cercle horizontal et à ses parties latérales par les arcs doubleaux et formerets de la nef et du transept

Les pendentifs rachètent ainsi le passage du plan carré ou polygonal de la croisée d'une église avec le plan circulaire de la coupole surmontant cette croisée. On trouve des exemples de pendentifs dès l'Antiquité romaine : ainsi, un tombeau situé sur la voie Nomentana, près de Rome, présente le raccordement du plan carré de la salle funéraire avec la calotte circulaire surmontant cette salle, effectué à l'aide de pendentifs nettement accusés.

On sait le grand rôle que jouèrent en Orient les pendentifs dans l'architecture byzantine, surtout à partir de la construction de l'église Sainte-Sophie de Constantinople et aussi leur rôle en France à partir de la construction de l'église Saint-Front de Périgueux. Dans les temps modernes, il faut citer, entre autres nombreux exemples, les pendentifs du dôme de l'église Saint-Pierre, à Rome, et les pendentifs des dômes des Invalides et du Panthéon, à Paris

Dans l'architecture musulmane, les pendentifs sont constitués par une série de petites, niches s'enchevêtrant les unes dans les autres et s'alvéolant les unes sur les autres, niches appelées stalactites, et cet ensemble de stalactites joue le même rôle que les pendentifs pour s'élancer du plan carré ou polygonal d'une salle au plan circulaire du dôme recouvrant cette salle. 

La décoration la plus habituelle des pendentifs est demandée à la peinture ou à la mosaïque.

C'est à tort que l'on donne souvent le nom de pendentifs aux clés pendantes et aux autres ornements qui descendent des voûtes et des plafonds comme il en existe à l'église Saint-Gervais et Saint-Protais et à la grande chambre de la Cour de cassation, à Paris. (Ch. Lucas).

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.