.
-

Rue Robert-Estienne (1883), à Paris  (VIIIe arrondissement). -  Cette impasse qui débouche rue Marbeuf doit son nom à l'imprimeur (1503-1553). Autrefois elle menait à un terrain vague qui était la propriété de la Ville, et où on entassait les débris provenant de l'élagage des arbres parisiens. Ce bois était distribué aux pauvres inscrits à l'Assistance publique et l'endroit était dit le Chantier des pauvres(F.de Rochegude).
.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.