.
-

Rue du parc-Royal, à Paris. - Cette rue du IIIe' arrondissement  commence à la rue de Turenne et finit à la rue Elzévir, quartier du Marais. Elle a été ouverte en 1563 sur les ruines de l'hôtel Barbette, et faisait anciennement partie de la rue de Thorigny

Cette voie publique porta d'abord le nom du Petit-Paradis, en raison d'une enseigne; puis on la nomma des Fusées, parce que l'hôtel dit des Fusées y était situé. Elle prit ensuite la dénomination du Parc-Royal, parce qu'elle conduisait au parc de l'hôtel royal des Tournelles. En 1793, c'était la rue du Parc-National. 

Une décision ministérielle à la date du 13 fructidor an VII, signée Quinette, fixa la moindre largeur de cette voie publique à 8 m. En 1806, elle reprit son nom de rue du Parc-Royal. En vertu d'une ordonnance royale du 12 juillet 1837, sa moindre largeur fut portée à 12 m.
-

Hôtel Duret-de-Chevry, à Paris (3e arrondissement).
L'Hôtel Duret-de-Chevry.

Les adresses de cette rue : l'Hôtel des Croisilles, n°12; l'Hôtel de Vigny, n°10; l'Hôtel Duret-de-Chevry, n°8; l'Hôtel de Canillac (Hôtel des Fusées), n°4.
-

Hôtel Canillac, à Paris (3e arrondissement).
L'Hôtel Canillac, rue de Sévigné. (© Photos : Serge. Jodra, 2009).
.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.