.
-

Rue Montorgueil, à Paris. - Cette rue du Ier et du IIe'arrondissement commence à la rue de Turbigo et se termine aux rues Saint-Sauveur et Léopold Bellan, au-delà desquelles elle est prolongée par la rue des Petits-Carreaux. Elle se nommait jadis, dans sa première partie, rue au Comte ou à la Comtesse d'Artois, à cause de l'hôtel d'Artois, situé entre les rues Mauconseil et Pavée; et dans cette partie était une porte de l'enceinte de Philippe-Auguste. Son nom de Montorgueil lui vient de l'éminence vers laquelle elle conduit, éminence appelée, on ne sait pourquoi, Mons Superbus, et qui est occupée aujourd'hui par le quartier Bonne-Nouvelle.

Panorama de la rue Montorgueil, à Paris.

La rue Montorgueil,  autrefois très importante comme débouché des Halles, très populeuse et très commerçante, ne rappelle aucun souvenir historique, car elle n'a été jusqu'à une époque récente qu'une voie secondaire et qui ne menait à rien. Elle n'a pas de caractère spécial, présente un aspect moins bruyant que la rue Saint-Denis et ne renferme aucun monument public. (Th. Lavallée).
-

Façade dans la rue Montorgueil, à Paris.
Façade d'un ancien journal, rue Montorgueil.
.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.