.
-

Rue Lincoln (1861), à Paris  (VIIIe arrondissement). - Cette rue, ouverte sur l'emplacement de l'hôtel d'Albe, reli l'avenue des Champs-Elysées à la rue François Ier. Elle s'est appelée rue d'Albe. Nom actuel en mémoire du président des États-Unis (1809-1864). Les anciens jardins Marbeuf s'étendaient entre la rue de Chaillot et l'allée Marbeuf. Le terrain avait été primitivement occupé par deux jardins qui furent achetés sous Louis XV par un riche anglais, Jansen, qui les réunit. 

En 1787 la propriété appartenait à la comtesse de Marbeuf et s'appelait la folie Marbeuf. Le comte de Choiseul-Gouffier acquit la folie et les jardins devinrent Bal d'Idalie en 1797, et de nouveau jardins Marbeuf sous la Restauration. En 1844 Emile de Girardin acquit l'ancien hôtel de Choiseul-Gouffier qui était presque au coin de la rue de Chaillot. Sous le second Empire la comtesse de Montijo, mère de la duchesse d'Albe, acquit l'hôtel d'Émile de Girardin, les restes de l'ancien jardin Marbeuf, et l'hôtel de Lauriston qui devint hôtel d'Albe. 

L'impératrice Eugénie, propriétaire de l'ancien hôtel Lauriston, y ayant perdu sa soeur, la duchesse d'Albe, le fit démolir et sur cet emplacement fut ouverte la rue Lincoln.  (F.de Rochegude).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.