.
-

Porte Saint-Bernard. - Ancien arc triomphal élevé à Louis XIV, sur le quai du même nom (Ve arrondissement), par la ville de Paris

Un peu au sud du château de la Tournelle et de la tour de l'enceinte de Philippe-Auguste, la muraille était percée au XVe siècle d'une porte, baptisée en
souvenir de Bernard de Clairvaux, dont le collège s'élevait à  proximité. Elle enjambait l'ancien chemin de halage, désormais lieu de promenades et de baignades. Henri IV aimait venir y nager avec son fils, afin de l'aguerrir ; il décida en 1606 de la faire
reconstruire, sous la forme d'un bâtiment carré surmonté d'un comble en pavillon. 

En 1674, pour remercier Louis XIV d'avoir supprimé les taxes levées sur les marchandises qui arrivaient au port Saint-Bernard, le prévôt des marchands et les échevins demanderont à François Blondel d'en faire un arc de triomphe à la gloire du monarque. 

La présence de logements dans la partie supérieure de l'édifice conduit architecte à percer deux arches basses jumelées, au lieu d'une seule grande arcade. Sur les bas-reliefs par Tuby, d'un côté le Roi-Soleil apporte l'abondance à la Ville, de l'autre, vêtu à l'antique, il conduit la nef parisienne, flanquée de néréides et de tritons. Le monument subsiste jusqu'en 1787. (Infos Ville de Paris).

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.