.
-

Eglise Sainte-Opportune, à Paris (Ier arrondissement). - La fondation de cette ancienne église , qui donnait sur la rue Saint-Denis, remonte à une chapelle de Notre-Dame-des-Bois, qui aurait été bâtie à l'époque où le christianisme fut introduit en Gaule
« Si l'on en croit la tradition, dit Sauval, saint Denis, qui vint en France en 252, la mit en grande vénération des peuples. » 
Elle était alors située à l'entrée d'une grande forêt, qui « s'étendait en largeur depuis cet ermitage jusqu'au pied du Montmartre, et en longueur depuis le pont Perrin jusqu'à Chaillot ». En 853, Hildebrand, évêque de Seez, chassé de son pays par les Vikings, se réfugia à Paris et déposa dans cette chapelle les reliques de sainte Opportune. Les miracles attribués à cette sainte ayant attiré une multitude de pèlerins, et Louis le Bègue ayant fait à Hildebrand donation des terres voisines, on remplaça la chapelle par une église entourée d'un vaste cloître et qui reçut un chapitre de chanoines.

Louis VII donna à cette église les seigneurie, censive et justice sur tous les prés et marais jusqu'à Montmartre. L'église fut reconstruite au XIIIe siècle et ne cessa pas, jusqu'à sa destruction en 1792, d'être en grande vénération. Sa principale entrée était rue de l'Aiguillerie (auj. rue Courtalon).  (Th. Lavallée).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.