.
-

Église Saint-Roch, à Paris. - Cet édifice, un des plus ornés de la ville, mais aussi un des plus discutables au point de vue du goût et de la pureté, est en style moderne. Lemercier le commença en 1632, mais il ne fut achevé qu'au siècle suivant. Robert de Cotte en dessina le portail, qui s'élève au-dessus d'un assez grand nombre de marches. Imitation assez médiocre du style de Mansard, ce portail se compose de deux ordres, dorique et corinthien, superposés et surmontés d'un fronton; sa largeur est de 28 mètres, son élévation de 26. 

La disposition intérieure de l'église Saint-Roch est fort singulière : au delà de la nef et du choeur, l'oeil aperçoit trois chapelles qui se suivent dans l'alignement du portail; la première est celle de la Sainte-Vierge, dont la coupole, peinte par Pierre, représente l'Assomption, et où l'autel offre une Annonciation exécutée sur les dessins de Falconnet; la deuxième, autour de laquelle tournent les bas côtés de la nef, est celle de la Communion, dont l'autel est surmonté d'un groupe sculpté par Slodtz; la troisième, dite du Calvaire, est une espèce de rotonde coupée, ajoutée depuis à l'église, et dont la décoration, composée par Falconnet, a été sculptée par Michel Anguier. Ces trois chapelles sont éclairées par une lumière différente et dégradée à dessein, et l'on a ainsi obtenu un effet presque théâtral.
-

Eglise Saint-Roch, à Paris.
L'église Saint-Roch, à Paris. © Photo : Serge Jodra, 2011.

Les diverses chapelles ont été ornées de tableaux et de statues, dont plusieurs ne sont pas sans mérite : on peut citer le Triomphe de Mardochée par Jouvenet, la Guérison du mal des ardents par Doyen, un Jésus de Vien, le Voeu à la Madone par Schnetz, les statues de Saint Joachim et de Sainte Anne par Lemoine, de Saint Augustin et de Saint François de Sales par Pajou, du cardinal Dubois par Coustou, un Jésus dans la crèche sculpté par François Anguier, le buste de Le Nôtre par Coysevox, le monument du comte d'Harcourt par Falconnet, celui de l'abbé de l'Épée par Lassus et Préault.

Au nombre des personnages illustres qui ont été enterrés dans l'église Saint-Roch, figurent Mme Deshoulières, P. Corneille, le président Hénault, les frères Anguier, Pontchartrain, Mably, Maupertuis. La chaire, qui passe pour une des plus belles de Paris, est surchargée d'ornements que Charles dessina, et qui ont été depuis restaurés par Laperche; les Vertus théologales qui la soutiennent manquent de grâce et de légèreté. ( B.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.