.
-

Église de la Madeleine, à Paris  (VIIIe arrondissement). - Cette église est située sur la place du même nom, à la jonction de la rue Royale et du boulevard des Capucines. Il existait au XVIIIe siècle, dans le quartier de la Ville-l'Evêque, une église paroissiale dédiée à sainte Marie-Madeleine. Par lettres patentes du roi de 1757 et de 1763, fut ordonnée la construction d'une nouvelle église. Contant d'Ivry, architecte du duc d'Orléans, fut chargé de l'exécution, et Louis XV posa la première pierre (1764). Lorsque Contant d'Ivry mourut (1777), son successeur, Guillaume Couture démolit une partie de son travail et substitua au portique abattu la magnifique colonnade avec fronton qui finit par être exécutée. Au moment de la Révolution, les travaux furent suspendus. En 1806, Napoléon décida que la Madeleine serait le Temple de la Gloire; il ouvrit un concours, et, séduit par le projet de Pierre Vignon, en ordonna immédiatement l'exécution (30 mai 1807). Le monument reprit en 1816 son titre primitif. Après la mort de Vignon, les travaux furent terminés par Huvé. L'église de la Madeleine fut définitivement consacrée, le 4 mai 1842, par l'archevêque de Paris.
-
Eglise de la Madeleine.
L'Eglise de la Madeleine, à Paris, par Philppe Benoist (1861).

L'église de la Madeleine n'est autre chose, extérieurement, qu'un véritable temple antique, assez semblable à la Maison carrée de Nîmes. L'édifice est entouré de colonnes d'ordre corinthien, surmontées de riches chapiteaux: il mesure 108 mètres de longueur hors oeuvre et 43 mètres de largeur. A l'intérieur, des colonnes supportent la voûte. De chaque côté de l'église court, au-dessus, une double rangée de tribunes, et, dans les bas côtés des portiques, sont placées des statues. Le fronton méridional a été sculpté par Lemaire. La porte principale de la Madeleine est en bronze ciselé par Triqueti. L'abside est couverte d'une grande composition de Ziegler, l'Histoire du christianisme. Six grands tableaux de Signol, d'Abel de Pujol, de Schnetz, de Bouchot, de Léon Cogniet et de Couder, sans parler de nombreux tableaux, de dimensions plus restreintes, dispersés dans les diverses parties de l'édifice, complètent cette décoration. (NLI).
-

Paris : l'église de la Madeleine, face sud.
La façade principale de l'église de la Madeleine. Ci-dessous; détail du fronton.
© Photos : Serge Jodra, 2011.
Paris : Fronton de l'église de la Madeleine.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.