.
-

Couvent des Jacobins, à Paris (Ier' arrondissement). - Le couvent des Jacobins ou Dominicains, fondé en 1611 et dont l'emplacement est occupé aujourd'hui par la place du marché Saint-Honoré et le moderne passage des Jacobins. La bibliothèque de ce couvent était très vaste et renfermait vingt mille volumes. L'église n'avait rien de remarquable que ses tableaux précieux et les mausolées du maréchal de Créqui et du peintre Mignard, œuvres de Coysevox et de Lemoine. On ne sait pourquoi elle était sous Louis XIV le rendez-vous des courtisans et des galants. 
« Là se trouve, dit Bussy-Rabutin, la fine fleur de la chevalerie.» 
C'est dans la bibliothèque et ensuite dans l'église de ce couvent que se tint le fameux club des Amis de la Constitution ou des Jacobins, qui dirigea la révolution et domina la France pendant plus de quatre ans, d'où sortirent les résolutions les plus énergiques, les plus sanglantes, où furent concertées les insurrections du 10 août et du 31 mai, qui reçut les inspirations de Robespierre, partagea sa puissance et tomba avec lui. Trois mois après sa mort, la salle des Jacobins, assiégée par la jeunesse dorée, fut envahie, dévastée et fermée. Un décret de la Convention (28 floréal an IV) ordonna la démolition de tout le couvent et la construction sur son emplacement d'un marché qui serait appelé du Neuf-Thermidor; mais cela ne fut exécuté qu'en 1810. (Th. Lavallée).
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.