.
-

Bibliothèque Sainte-Geneviève, à Paris (VIe arrondissement). -  Cette bibliothèque, pour ce qui est de son nom et de son contenu, mais pas de son emplacement, date de 1624 : le cardinal de La Rochefoucauld, les savants Génovéfains Fronteau et Lallemand en sont les fondateurs; Dumoulinet, numismate distingué, Pingré, et Mercier, abbé de Saint-Léger, contribuèrent à son agrandissement. L'archevêque de Reims, Le Tellier, lui légua 10 000 volumes. 

Elle fut placée dans l'étage supérieur du couvent des Génovéfains (devenu le lycée Henri IV), formant une galerie en croix latine. Une perspective, peinte par Lafon, à l'extrémité du petit bras, lui donnait l'aspect d'une croix grecque. Dans une coupole, au croisement des bras, Restoul peignit, en 1730, le Triomphe de Saint Augustin. Avant la Révolution, la bibliothèque Sainte-Geneviève passait pour la mieux installée des bibliothèques de France. Le local en existe encore, mais il est consacré au service du lycée Henri IV. 

En 1850, la bibliothèque a été transférée dans un bâtiment de la place du Panthéon, construit spécialement sur les plans de l'architrecte Labrouste pour la recevoir, sur l'emplacement de l'ancien collège Montaigu, qui servait de prison militaire. 
-

Paris : la Bibliothèque Sainte Geneviève (5e arrondissement).
La façade de la bibliothèque Sainte-Geneviève, place du Panthéon, à Paris. 
© Photo : Serge Jodra, 2009.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.