.
-

Paris : Xe arrondissement
Entrepôt (anc. Enclos Saint-Laurent)
Lors du remaniement de 1859 qui porta à vingt les douze arrondissements précédents, les bureaux de la préfecture de la Seine durent éprouver quelque embarras à choisir une dénomination appropriée au territoire du nouveau Xe arrondissement. Peu de monuments; aucun d'eux ne pouvant être comparé à ceux qui avaient donné leur nom aux neuf premiers arrondissements; aucune situation géographique suffisante ou caractéristique de toute la région. Que faire? On se rabattit sur un vieux souvenir : la foire Saint-Laurent; mais, comme un pareil vocable eût manqué de dignité, la difficulté fut tournée, et celui qui trouva le nom d'Enclos Saint-Laurent et le fit agréer dut, ce jour-là, être content de lui. On aurait pu tout aussi bien le nommer : Enclos Saint-Lazare... finalement c'est celui d'arrondissement de l'Entrepôt qui lui est resté...
-
Paris : l'église saint-Laurent.
Paris : l'église saint-Vincent-de-Paul.
L'église Saint-Laurent.
L'église Saint-Vincent-de-Paul.

Comme son voisin le IXe arrondissement de l'Entrepôt constitue une partie importante du vaste faubourg du Nord qui se forma au delà de l'enceinte de Charles V, renforcée au XVIe siècle par celle de Henri Il, dont le tracé; correspond, pour le Xe arrondissement, aux boulevards Saint-Martin, Saint-Denis et Bonne-Nouvelle.

Cette formation ne prit quelque corps que dans la seconde moitié du XVIIe siècle et se poursuivit lentement. L'avant-dernière enceinte qu'ait, eue Paris, celle des ferrriers Généraux sous Louis XVI, fit entrer le faubourg dans la ville, mais les espaces violes, les terrains en culture or même, tout à fait incultes y restèrent encore nombreux; aussi, les deux chemins de fer du Nord et de l'Est trouvèrent-ils aisément et à bon compte les superficies nécessaires au développement de  leur exploitation; faute de quoi, ils eussent dù installer leurs terminus plus loin du centre, à la Chapelle et à la Villette.

Le Xe arrondissement occupe une surface de 286 hectares. Les dix arrondissements qui le suivent dans l'ordre numérique sont tous plus vastes; en revanche, il est le plus grand des neuf qui le précèdent, exception faite du VIIIe.

Ses limites sont faites par l'axe de grandes voies : à l'Ouest, la rue du Faubourg-Poissonnière qui le sépare du IXe; au Nord-Est, les boulevards de la Chapelle et de la Villette qui le séparent des XVIIIe et XIXe, arrondissements; à l'Est, la rue du Faubourg-du-Temple, qui le sépare du XIe; au Sud, la ligne du grands boulevards, qui le séparent des IIIe et IIe arrondissements. Antérieurement à cette division, créée. par la loi du 16 juin 1859, son territoire était réparti entre les IIIe et Ve arrondissement.
-

Paris : le 18 de la rue de Paradis.
Paris : Peinture murale, rue La Fayette.
La façade du 18 rue de Paradis.
Peinture murale de la rue La Fayette.

La physionomie générale de la région est très diverse suivant ses quartiers. Celui de Saint-Vincent-de-Paul, le plus riche et le mieux bâti, appartient au haut commerce et à la bourgeoisie; ceux de la Porte-Saint-Denis et de la Porte-Saint-Martin à la production et à l'exportation industrielles, en même temps qu'ils abritent un grand nombre d'artisans et petits commerçants. Quant au quartier de l'Hôpital-Saint-Louis, il est caractérisé par une particularité  : un canal le traverse, donnant ainsi à ce coin de Paris quelque chose de l'aspect d'une ville des Pays-Bas.

Quartier Saint-Vincent-de-Paul.
Le quartier auquel l'église Saint-Vincent de Paul donne son nom est celui où se tenait la foire Saint-Laurent. Deux gares, celles du Nord et de l'Est, y ont leurs bâtiments. Aussi y compte-t-on un grand nombre de petits employés. Les autres grandes constructions sont l'hôpital Lariboisière, la Maison Dubois et l'école Colbert.
-

Paris : la gare du Nord.
La façade de la gare du Nord. Ci-dessous : les rails de la gare de l'Est.
Paris : la gare du Nord.

Quartier de la Porte-Saint-Denis.
Dans le quartier de la Porte-Saint-Denis domine le commerce des commissionnaires en marchandises et des fabriques de cristaux et de porcelaines. Le boulevard de Strasbourg, le passage Brady, sont les côtés curieux de ce quartier. Le théâtre du Gymnase y est situé. Un charmant pavillon, construit au XVIIIe siècle, porte le n° 44 de la rue des Petites-Ecuries.
-

Porte Saint-Denis, à Paris.
La Porte Saint-Denis.

Quartier de la Porte-Saint-Martin.
Le quartier de la Porte-Saint-Martin a des aspects assez divers, mais c'est néanmoins avant tout un quartier industriel et commerçant; il renferme la mairie, monumentale oeuvre de Rouyer, l'église de Saint-Laurent, les théâtres de la Renaissance, de la Porte-Saint-Martin,  et quelques maisons intéressantes, particulièrement un hôtel Louis XV, rue Pierre-Bullet et les maisons n°s 52 et 54 de la rue de Bondy. 

Quartier de l'Hôpital Saint-Louis.
Le canal Saint-Martin traverse le quartier de l'Hôpital-Saint-Louis, où l'on n'a à signaler que l'Hôpital.
-

Paris : le Canal Saint-Martin.
Le canal Saint-Martin. © Photos : Serge Jodra, 2009- 2010.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.