.
-

Paris : IIe arrondissement
La Bourse
Rues, places

Rue saint Florentin
Rue des Petits-Champs
Rue des Capucines
Boulevard des Capucines
Boulevard des Italiens
Boulevard Montmartre
Boulevard Poissonière
Boulevard de Bonne-Nouvelle
Boulevard Saint-Denis
Rue de la Paix
Rue saint-Augustin
Rue de Richelieu
Rue Mandar
Rue Beauregard
Place de la Bourse


Rue des Colonnes
Rue de Turbigo
Rue Vivienne
Rue Greneta
Rue saint-Denis
Rue d'Aboukir
Rue du Caire
Rue Poissonnière
Rue de Cléry
Passage Choiseul
Rue Marie-Stuart
Rue Notre-Dame-des-Victoires
Rue Feydeau
Rue Ménars
Rue Montmartre
Rue Réaumur
Rue Blondel
Hôtels, édifices divers

Palais Brongniart
Bibliothèque nationale
Porte Saint-Denis
Hôtel de Bourgogne
Fontaine Gaillon
Fontaine Louvois

Etablissements religieux

Couvent des Filles-Dieu
Maison de St Chaumont

Le IIe arrondissement, dit de La Bourse, se superpose exactement au Ier arrondissement dans le quadrilatère irrégulier que forment la Seine au Sud, les grands boulevards au Nord, le boulevard Sébastopol à l'Est, les rues Duphot, Saint-Florentin, du Chevalier de saint-Georges et le mur du jardin des Tuileries à l'Ouest. Leur ligne de démarcation dans cet espace va de l'ouest à l'Est et est constituée par les rues des Capucines, Danielle Casanova, des Petits-Champs, de La Feuillade et Etienne-Marcel les limites du IIe arrondissement sont donc, au Sud, ces quatre voies; à l'Est, l'axe du boulevard Sébastopol; au Nord, l'axe des boulevards Saint-Denis, Bonne-Nouvelle, Poissonnière, Montmartre, des Italiens et des Capucines, et à l'Ouest la partie occidentale du Ier arrondissement.
-

Deux des nombreux passages de l'arrondissement :
La Galerie Vivienne et, ci-dessous,
le Passage des Variétés (au XIXe s).
Paris : passage des Variétés.

 


Ici, nous ne rencontrons plus des splendeurs comme celles d'un Louvre, d'un Palais-Royal ou d'un Palais de justice - Paris ne peut prétendre à de telles richesses monumentales dans chacun de ses quartiers - mais une région éminemment active, que l'on englobe tout entière sous la désignation courante de « la Bourse » la fièvre de la vie commerciale et boulevardière règnerait sans partage, si l'on n'y trouvaient aussi les vieux locaux de la Bibliothèque Nationale (site Richelieu-Louvois).

La Bourse! Il était impossible de dénommer d'une façon plus expressive, plus exacte aussi, ces 97 hectares de terrain qui assurent sans conteste au IIe arrondissement le dernier rang dans l'importance superficielle, et Ie premier dans l'importance financière. Et cela, non seulement parce que « le temple de Plutus » y est situé, mais parce qu'il n'est pas une seule de ses rues, de la Porte Saint-Denis à la rue de la Paix, de la rue Etienne Marcel au boulevard des Capucines, sauf quelques parties du quartier Gaillon, où l'on vive autrement que pour les affaires et par les affaires.
-

Palais Brongniart, à Paris.
Le Palais Brongniart (Bourse).

Quartier Gaillon.
Le quartier Gaillon est ainsi appelé à cause d'un ancien hôtel et d'une ancienne porte de ce nom. Sa principale rue, la rue de la Paix, est une des plus belles de Paris. L'ancienne salle Ventadour est devenue la succursale de la Banque de France. L'établissement du Crédit lyonnais y est aussi situé. Le passage Choiseul est l'une des deux issues du théâtre des Bouffes-Parisiens, et sa porte d'accès du côté de la rue Saint-Augustin est le portail qui décorait l'hôtel du duc de Gesvres au commencement du XVIIIe siècle.  Les rues qui entourent ce théâtre portent des noms chers à l'Opéra-Comique : ceux de Marivaux, Favart, Grétry. Au nº 1 de la rue Grétry a demeuré Brissot; au nº 4 de la rue Favart a demeuré Collot-d'Herbois, et c'est là qu'il faillit être assassiné par Ladmiral.
--

Rue du 4-Septembre, à paris.
La rue du 4-Septembre, à l'angle de la rue de Hanovre, dans le quartier Gaillon.

Quartier Vivienne.
Le quartier Vivienne renferme à la fois la Bourse de Paris (Palais Brongniart), le site Richelieu-Louvois de la Bibliothèque nationale, l'église de Notre-Dame des Victoires, objet d'une ferveur particulière, et le théâtre de l'Opéra-Comique. Il possède ou, plutôt a possédé, des hôtels assez nombreux : rue de Richelieu, l'hôtel Talaru, où vécut brièvement Stendhal, se trouvait aux nos 60-62; l'hôtel de Villarceaux était au n° 75; celui qui fut construit pour Voltaire en 1774 au n° 104; seul subsiste dans cette rue l'hôtel de l'abbé Terray, au n° 101; rue Vivienne, l'hôtel de Torcy se situait au n° 46 et l'hôtel Desmarais, au n° 18. Le théâtre des Variétés touche au passage des Panoramas, qui s'ouvre par un portail provenant de l'hôtel de Montmorency Luxembourg. 
-

Opéra-Comique, à Paris.
La façade de l'Opéra-Comique (salle Favart), 
dans le quartier Vivienne.

Quartier du Mail.
Un jeu de mail a donné son nom au troisième quartier. La rue du Croissant mérite d'être mentionnée à part, parce que là qu'ont longtemps été centralisées la vente en gros et la distribution des journaux. Les hôtels y ont été assez nombreux : on peut encore voir les restes de l'hôtel du maréchal de La Feuillade (rue de la Feuillade, n° 4), les colonnes ioniques qui ornent la façade de l'hôtel de Montholon, au-dessus d'un pub irlandais, boulevard Poissonnière, n° 23; les moulures de la façade de hôtel Masson de Meslay, rue du Sentier, n° 32; restes d'un hôtel du XVIIe siècle, rue du Mail, n° 7; mais il ne reste rien qui soit identifiable de l'hôtel construit par Mme du Barry, rue de la Jussienne, n° 6; même chose rue Paul-Lelong, où étaient, aux  nos 3 et 5, jusqu'au début du XXe siècle, deux maisons contemporaines de Henri IV. 
-

Hôtel du Maréchal de la Feuillade, à Paris.
Détail de la façade de l'Hôtel de la Feuillade.

Quartier de Bonne-Nouvelle.
Le quartier de Bonne-Nouvelle tire sa dénomination de l'église de Notre-Dame de ce nom. Un reste curieux de l'hôtel de Bourgogne, la tour de Jean sans Peur (XVe siècle) se voit au n° 22 de la rue Etienne-Marcel. Au n° 43 de la rue Greneta était l'ancien hôtel de Coislin. 
-

NotRue des Petits-Carreaux, à Paris.
La rue des Petits Carreaux marque la limite
entre le quartier Bonne-Nouvelle et le quartier du Mail.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.