.
-

Nanterre

Nanterre est une commune de la France, dans le département des Hauts-de-Seine, au pied des pentes du mont Valérien, sur la rive gauche et à peu de distance de la Seine. Population : 84 300 habitants.

Nanterre a un nom d'origine celtique : Nemetodorum, qui s'est altéré peu à peu en Nemptodorum, Metodorum, Nannetodorum, Nanturra, Nanterra. A l'époque gauloise, il y avait un temple (nemet) druidique à Nanterre, mais il était certainement démoli au Ve siècle. Vers 429, saint Germain, évêque d'Auxerre, partant pour la Grande-Bretagne, s'arrêta à Nanterre et y distingua pour sa piété une jeune fille, Geneviève, qu'il consacra à Dieu, et que l'église devait plus tard honorer sous le nom de sainte Geneviève ou de Vierge de Nanterre. Depuis cet événement, il n'est plus fait mention de Nanterre jusqu'à l'année 591, date où le roi Gontran y procéda au baptême de l'enfant Clotaire II, fils de Chilpéric et de Frédégonde. Nous voyons, par une bulle d'Alexandre III, que Nanterre était, en 1163, une possession de l'abbaye de Sainte-Geneviève, à laquelle elle avait sans doute été donnée par Clovis. En 1436, Nanterre fut ravagé par les Anglais; qui, en 1411, réunis aux Armagnacs, s'en emparèrent une seconde fois et y commirent toutes sortes d'excès : le Journal du règne de Charles VI rapporte qu'ils pendirent ou noyèrent les habitants, et exigèrent de grosses rançons, disproportionnées avec les ressources de ces malheureux. Le 2 juillet 1815, il y eut à Nanterre un engagement entre les troupes anglo-prussiennes et les Français; mais, le lendemain, ces derniers s'étant retirés sur Paris, les ennemis prirent possession du bourg. 

« Ils ne s'y conduisirent pas, dit Saint-Aubin, auteur d'un Dictionnaire de tous les environs de Paris, paru en 1816, ils ne s'y conduisirent pas comme en 1346 et 1411. La différence des temps le défendait. Mais les habitants furent traités à la manière des Anglais au XIXe siècle. » 
Louis XIII et Anne d'Autriche s'intéressaient à Nanterre : en 1630, le roi y vint remercier solennellement sainte Geneviève de l'avoir guéri d'un accès de maladie dont il avait souffert à Lyon; et, en 1636, Anne d'Autriche, deux ans avant la naissance de Louis XIV, vint demander à la sainte de faire cesser sa stérilité; quelques années plus tard, en 1642, elle fonda à Nanterre un couvent.

L'église de Nanterre n'a rien de particulièrement remarquable; placée sous l'invocation de saint Maurice, elle a été construite aux XIIIe et XIVe siècles, et remaniée depuis, notamment au XVIIIe. A côté de l'église, est le puits de Sainte-Geneviève, dont l'eau passait pour avoir des vertus miraculeuses, et la chapelle de Sainte-Geneviève. 

Nanterre, lieu de naissance de sainte Geneviève, est aussi celle du conventionnel Hanriot, décapité avec Robespierre le 10 thermidor. (F. Bournon).

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.