.
-

Mortain

Mortain est une commune de la France, dans le département de la Manche. Population : 2200 habitants. Petit séminaire de l'Abbaye-Blanche (mon. hist.), ancienne abbaye de religieuses bénédictines fondée en 1105. Collège communal. Eglise'gothiquegothique de Saint-Evroult (mon. hist.), ancienne collégiale, que certains archéologues normands ont prétendu longtemps remonter au XIe siècle; il est prouvé aujourd'hui qu'elle n'est pas antérieure au XIIIe siècle. De l'époque de la fondation (1082) subsiste seulement une porte romane au Sud à côté de laquelle s'élève une tour du XVe siècle. Stalles sculptées du XVe siècle. A 2 km au Nord de Mortain, l'église de l'ancienne Abbaye-Blanche est un édifice de la fin du XIIe siècle, de type cistercien. Il subsiste en outre une galerie du cloître, une salle voûtée du XIIe siècle et la salle capitulaire du XIIIe. Mortain doit son origine à son château aujourd'hui détruit; réunie avec la Normandie au domaine par Philippe-Auguste, la seigneurie fut concédée par lui à son fils Philippe. Ayant fait retour à la couronne après la mort de ce prince, elle fut concédée, le 13 mars 1317, à Jeanne de France, fille du roi Louis X. Le 31 mai 1401, elle fut érigée en comté, et en 1408 en pairie en faveur de Pierre d'Evreux. Réunie de nouveau à la couronne le 2 août 1412, elle fut donnée successivement, le 4 mars 1410, à Catherine d'Alençon, veuve de Pierre d'Evreux; en juillet 1425, à Charles d'Anjou, comte du Maine; le 29 octobre 1465, à Charles de France, duc de Normandie; et enfin, en avril 1530, à Louise de Bourbon, femme de Louis de Bourbon, prince de la Roche-sur-Yon, en échange de ses biens dans les Pays-Bas, cédés par le roi à l'empereur. De la maison de Bourbon-Montpensier, le comté passa dans la famille d'Orléans qui le posséda jusqu'à la Révolution. (GE).
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.