.
-

Meneau

Un meneau est un montant ou traverse de pierre, de bois ou de fer, divisant le vide d'une baie de porte ou de fenêtre en plusieurs compartiments. Les meneaux, employés à toutes les époques, depuis l'Egypte ancienne jusqu'à nos jours, ont souvent reçu des profils ou une décoration caractéristiques qui permettent de les considérer comme un des éléments particuliers facilitant la distinction des divers styles d'architecture.

C'est ainsi que, dans les monuments de style gothique dit tertiaire ou flamboyant, des meneaux de pierre, montant d'abord verticalement de l'appui de la baie, s'entrecroisent à la partie supérieure suivant les courbes les plus diverses et que, un peu plus tard, sous la Renaissance, les meneaux, également de pierre, mais se croisant à l'angle droit, reçurent fréquemment la plus riche décoration. 

Depuis cette époque, les meneaux furent plus souvent faits de bois ou de fer, surtout de cette dernière matière pour encadrer les vitraux dans les grandes baies des églises, ou pour enlever le moins de lumière possible dans les constructions industrielles, tandis que souvent des meneaux de bois sur lesquels vient s'appuyer une cloison légère, servent à diviser en deux parties une baie de fenêtre et la pièce éclairée par cette fenêtre

On appelle aussi meneau une moulure plus ou moins contournée formant les divisions d'une balustrade, d'un fronton ou d'un gâble et faux meneau le meneau qui, n'étant pas assemblé dans !e bâti de la croisée, s'ouvre avec un vantail. (Charles Lucas).
-


Remplage : forêt de meneaux.(Basilique de Saint-Denis).
© Photo : Serge Jodra, 2011.
.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.