.
-

Manchester
Manchester est une grande ville d'Angleterre, comté de Lancastre, dans la vallée de l'Irwell et de ses affluents l'lrk et le Medlock. La vieille ville compterait autour de 145.000 habitants ; mais il faut y'ajouter les quartiers et faubourgs de Rusholme, Gorton, Withington, Openshaw et Ardwick à l'Est; Moss Side, Hulme au Sud; Bradford, Newton, Beswick, Cheetham, Crumpsall, Moston Harpurhey, Blackley, Droylsden au Nord qui font partie du district ou comté urbain, lequel s'étend ainsi sur 5,220 hectares avec 458.100 habitants. Avec la ville de Salford située en face, sur la rive droite de l'Irwell et ses faubourgs de Pendleton et Broughton, l'agglomération urbaine de Manchester compte, au total (en 2009)  de2.240.000 habitants.

L'aspect en est peu engageant : rues étroites, irrégulières. C'est le centre qui est le quartier des affaires; certaines rues, comme Market Street, ne sont formées que de boutiques et de bureaux. Les faubourgs renferment, à côté des habitations ouvrières, beaucoup de belles maisons, les vastes jardins des grands négociants; c'est surtout le cas à Ardwick, Chorlton, sur les pentes de Cheetham Hill, à Broughton et Pendleton. Le seul vieux monument est la cathédrale protestante qui remonte au XVe siècle. Parmi les édifices plus récents, les plus vastes sont : la cathédrale catholique de Salford; l'hôtel de ville (1868-1877) en style gothique et le palais de justice (1864), oeuvres de l'architecte Waterhouse; la Bourse, de style classique, la Halle du libre-échange (Free trade hall) bâàtie en 1856 en style lombardo-vénitien et donnant place à 6000 personnes; elle remplace celle où prêchèrent Bright et Cobden; le collège Owen (1873) avec ses laboratoires et son musée; le grand hôpital, (Infirmary), etc. De grands travaux ont été exécutés pour approvisionner Manchester d'eau pure. Un aqueduc a été achevé en 1857, et apporte l'eau du Longdendale (à 25 km); un autre, achevé en 1895, apporte celle du lac de Thurlemere (Cumberland). La ville a quatre parcs publics.

Histoire.
Manchester parait être le Mancunium des Romains, tour à tour conquis sur les Bretons par les Pictes, les Scots, les Angles, les Danois. Dans le Domesday Book on l'appelle Mancestre; son château était alors le siège d'une baronnie qui appartint à la famille Gresley jusqu'en 1347, puis à la famille De La Varre. En 1301, la ville reçut des droits municipaux, et dès le XIVe siècle on vantait son industrie de toiles et de lainages. Au XVIIe siècle, elle s'approvisionnait de coton à Smyrne (Izmir). Cependant, en 1719, elle n'avait encore que 8000 habitants; en 1759 que 20,000. En 1851, ce chiffre s'élevait à 303,382; en 1871 à 379,374, plus 124,801 pour Salford. Au début du XXe siècle, la population du district urbain était du même ordre qu'aujourd'hui, alors que l'agglomération était, au total, cins fois moisn peuplée.

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.