.
-

Malacca

Malacca est une ville de Malaisie. La ville est baignée par le détroit de Malacca. Une rivière du même nom la divise en deux parties. L'ancienne ville hollandaise, qui était autrefois habitée par les Européens est sur la rive gauche; le quartier commerçant, est sur la rive droite. La population est d'environ 80,700 habitants (en 2012). 
-
Malaisie : une rue de Malacca.
Une scène de rue à Malacca. La vieille ville est aujourd'hui inscrite sur la liste
du patrimoine mondial par l'Unesco.

C'est une ville fort ancienne. Dès le VIIIe siècle de notre ère, son port était fréquenté par les marchands arabes et persans. Vers 1340, les chroniques malaises relatent une guerre entre Malacca et le Siam (Thaïlande). Les Portugais s'en emparèrent en 1511. Ils la gardèrent jusqu'en 1644, époque à laquelle elle leur fut enlevée par les Hollandais. Ceux-ci, après avoir plusieurs fois perdu et recouvré Malacca, l'ont cédée à l'Angleterre en 1824, en échange de quelques districts de l'île de Sumatra. Elle fut alors une dépendance des colonies anglaises de la presqu'île de Malacca (Straits Settlements). A partir de 1957, elle a suivi le destin de la Malaisie devenue indépendante. 

Quelques ruines témoignent encore de la domination portugaise. L'église Santa Maria del Monte, fondée par les Jésuites portugais, a été en partie détruite par les Hollandais, puis restaurée sous le nom d'église Saint-Paul. 
-

Malacca : un quartier moderne.
Un quartier plus moderne de Malacca. Au fond, le détroit. Images : The World Factbook.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.