.
-

Monuments de Lyon
L'église Saint-Jean
[Lyon et ses monuments]
L'église métropolitaine (cathédrale) Saint-Jean, à Lyon, est située sur la rive droite de la Saône, au pied du coteau de Fourvières, et sur l'emplacement d'un ancien baptistère. Elle réunit plusieurs styles architecturaux.

La grande nef, remarquable par la pureté et l'élégance des lignes, appartient à l'architecture gothique du XIVe et du XVe siècle. 

Le choeur, plus ancien, réunit, dans ses arcades et dans les ouvertures de la partie supérieure, les pleins cintres et les ogives, ce qui est le caractère du XIIe siècle, âge de transition.
-

Lyon : cathédrale Saint-Jean.
L'église Saint-Jean, sur le bord de la Saône, à Lyon. 
Au fond, la colline de Fourvière et sa basilique.

Le plan général de l'édifice s'incline vers la gauche. La cathédrale de Lyon a 79 m de Iongueur, 26,60 m de largeur, et 33,30 m de hauteur sous voûtes. Quatre tours, dont deux à la façade et deux sur les bras des transepts, la surmontent : anciennes par la base, leur sommet ne date que de la fin du XVe siècle; elles n'ont pas reçu toute l'élévation projetée, et se terminent brusquement en plate-forme. 

L'art du XVe siècle a répandu le luxe de sa décoration savante sur les trois portes de la façade, que surmontent des frontons aigus, évidés à jour : au-dessus de ces portes, dont une galerie la sépare, se développe une magnifique rose, entre deux fenêtres simulées, et le tout est dominé par un fronton central. 

A l'intérieur, le monument offre un genre de décoration qui ne se retrouve qu'à l'ancienne cathédrale de Saint-Maurice, à Vienne : ce sont trois frises en marbre incrusté de ciment rouge, qui, à différentes hauteurs, ceignent le choeur. On voit dans le sanctuaire de très belles boiseries sculptées, provenant de l'abbaye de Cluny

Parmi les chapelles latérales, on distingue celle que firent construire le cardinal de Bourbon et son frère Pierre de Bourbon, gendre de Louis XI; elle est en style Renaissance, et a une charmante balustrade, où l'on voit le nom de son fondateur combiné avec des feuillages. 

Quelques-uns des vitraux peints sont bien conservés. La cathédrale de Lyon contient une horloge astronomique, construite en 1598 par Nicolas Lippius de Bâle, rétablie et augmentée en 1660 par Guillaume Nourrisson, et en 1780 par Charny. (B.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.