.
-

Khorsabad ou Khos-Robat. - Village de l'Irak , à une vingtaine de kilomètres au Nord-Nord-Est de Mossoul (Kurdistan), sur l'emplacement de la cité antique de Hisr-Sargon, Dur-Sarkin ou Dour-Sarroukin. Cette ville fut bâtie, de 711 à 707 av. J.-C., par le roi d'Assyrie Sargon II, qui lui donna son nom. Il l'entoura dune enceinte carrée en briques, avec soubassement en pierre, d'environ 1900 sur 1800 mètres de côté. Il y ménagea huit portes, consacrées aux dieux principaux du Panthéon assyrien. Il la peupla de prisonniers et l'entoura de vergers et de parcs. A cheval sur le mur oriental, il éleva un temple à tour pyramidale et un grand palais décoré de briques émaillées, où il entassa ses trésors : il consacra le tout en 707, mais il n'y alla vivre qu'en 706, et il n'en jouit pas longtemps, car il y fut assassiné deux ans plus tard. 

Après lui, Dour-Sarroukîn ne fut plus habitée qu'à de longs intervalles par ses successeurs : elle déclina et elle fut ruinée complètement, vers 630, pendant l'invasion scythique. Un gros village s'éleva sur ses ruines qui, à l'époque byzantine, prit le nom d'un des Khosroès qui régnèrent sur la Perse, Khorostabad, abrégé en Khorsabad. La ville ancienne et son palais furent découverts et explorés en partie de 1843 à 1845, par Botta, consul de France à Mossoul : la collection formée par Botta est aujourd'hui au Louvre. Explorée de nouveau, une quinzaine d'années plus tard, par Place, elle fournit une seconde collection, qui fut presque entièrement perdue pendant le voyage. C'est à Khorsabad qu'ont été découvertes les inscriptions qui ont permis du rétablir l'histoire du règne de Sargon. 

Palais de Khorsabad.
Le Palais de Khorsabad.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.