.
-

Kano. - Ville du Nord du Nigéria, rattachée jadis au sultanat de Sokoto; c'était alors le grand centre commercial de toute la région. Elle fabriquait et teignait des cotonnades et des vêtements de luxe (tuniques noires, sandales), des cuirs (sacoches appelées djebaïr), de la quincaillerie, articles très appréciés dans toute l'Afrique centrale.

Jusqu'à la fin du XIXe siècle, les esclaves, les noix de gouro, le sarrasin, le cuivre, le sel, le natron provenant des contrées voisines s'y échangaient. Le trafic se faisait surtout avec le Bornou et le Fezzan, d'où on réexportait les cotonnades de liane jusqu'à Tombouctou. Les produits européens y pénètraient également.

La ville s'est formée au XVIIe siècle, au pied du rocher Dala. Conquise par les Foulah (Peul) musulmans, elle hérita de la prospérité de Katsena, après qu'ils eurent soumis le Haoussa. Elle est enveloppée d'une enceinte en terre de 30 kilomètres de tour, percée de quatorze portes; mais le Sud-Est seulement de cet enclos est habité. On estime en 2005 la population près de 3 millions d'habitants.

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.