.
-

Jambage. - Montant vertical s'élevant à droite et à gauche d'une baie de porte ou de fenêtre et différant du trumeau  en ce que ce dernier occupe tout l'intervalle compris entre les vides de deux fenêtres. Lorsque la baie est fermée par un arc, ses deux jambages portent plus habituellement le nom de pieds droits. On appelle aussi jambage ou jambe tout point d'appui élevé d'aplomb en maçonnerie pour soutenir quelque partie de bâtiment. Les jambages d'une cheminée sont les petits murs construits en brique ou en plâtre à droite et à gauche de l'âtre, qui supportent le manteau de la cheminée et sur lesquels viennent s'appliquer les chambranles et des revêtements de pierre, de marbre ou de bois. 

Au Moyen âge, les jambages de cheminée, formant corps avec les chambranles, avaient pris une réelle importance due à l'importance même des cheminées qui, faisant une grande saillie dans les pièces, étaient devenues de véritables petits édifices sculptés et peints. En dehors de la décoration des jambages qui se trouve liée à leur construction, il faut rappeler une décoration toute spéciale que recevaient les jambages des portes de temples dans l'Antiquité, jambages auxquels les anciens suspendaient les dépouilles des ennemis vaincus, tandis que, en cas de mariage, les jambages de la porte d'entrée de la maison où devait venir habiter la nouvelle épouse étaient ornés de guirlandes et de couronnes : les Anciens avaient au reste des divinités spéciales qui présidaient à chacun des éléments de la porte. (Ch. Lucas).

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.