.
-

Honfleur

Honfleur est un chef-lieu de canton du département Calvados, arrondissement de Lisieux, sur la rive gauche de l'estuaire de la Seine; 8360 habitants. Port important de commerce et de pêche. Le port peut recevoir des bâtiments tirant de 5 m à 6,50 m selon l'état de la mer, mais la mobilité des bancs d'atterage de la baie de Seine rend le chenal très variable et souvent fort étroit. Il comprend un vaste avant-port de marée, un petit port et quatre bassins à flot, plus un bassin de retenue ; il est éclairé par 6 phares. Bains de mer au pied de la Côte de Grâce, à droite de la route de Trouville, sur une plage malheureusement envahie par les vases de la Seine. Casino-restaurant.

Histoire.
Fondée vers le milieu du XIe siècle, Honfleur était devenue une ville déjà importante lorsque la Normandie fit retour à la France en 1204. Des vestiges des fortifications du XIIIe siècle se sont conservées jusqu'à nos jours. Pendant les guerres anglaises, la ville de Honfleur fut prise et pillée en 1346 par Edouard III; reprise par les Français en 1387, attaquée de nouveau en 1418 par les Anglais, et prise après un siège de 36 jours; reconquise enfin à la France par Dunois en 1450. Au XVIe siècle, d'aventureuses expéditions partirent du port et portèrent les marins de Honfleur sur les côtes d'Afrique, aux Indes, aux terres australes, au Brésil et à Terre-Neuve. Mais les voyages furent interrompus par les guerres religieuses. Les calvinistes s'emparèrent de la place en 1562 ; chassés par le duc d'Aumale, ils y rentrèrent l'année suivante, l'occupèrent pendant trois mois. En 1590 la ville fit sa soumission à Henri IV, mais les ligueurs ne tardèrent pas à la reprendre et ne la rendirent que le 5 juin 1594. Après la paix de Vervins, les expéditions maritimes reprirent de plus belle ; les Honfleurois fondèrent Québec, établirent des comptoirs à Java, à Sumatra, à Achem; mais après le siège de La Rochelle, la compagnie de commerce qui s'était fondée à Honfleur transporta au Havre le siège de ses armements. Toutefois les marins de Honfleur créèrent encore à Terre-Neuve un important établissement pour la pèche de la morue.

Monuments.
Eglise de Sainte-Catherine, édifice gothique en bois, composée de deux nefs accolées, flanquées chacune d'un bas côté; elle est séparée par une rue de sa tour construite également en bois et étayée, en guise de contreforts, par de grosses poutres recouvertes d'ardoises. Elle conserve plusieurs statues anciennes et quelques bons tableaux. Eglise Saint-Léonard, monument du XVIIe siècle, sauf le portail gothique et la rose qui le surmonte qui remontent au XVIe. L'ancienne église Saint-Etienne, des XVe et XVIe siècles, sert aujourd'hui de magasin. Sur la Côte de Grâce, promontoire dominant la mer, s'élève la petite chapelle de Notre-Dame de Grâce, fondée, d'après la légende, en 1034 par le duc Robert de Normandie; c'est dans son état actuel un édifice sans caractère, élevé au commencement du XVIIe siècle et qui renferme une statue de la Vierge, objet de la vénération des marins.

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.