.
-

Hermes, Harmes. - Commune du département de l'Oise, sur le Thérain. Ce lieu est un des plus anciens du Beauvaisis; on y a trouvé de très nombreuses antiquités, notamment au mont de Hermes, sur lequel existaient autrefois des monuments mégalithiques. Au lieu dit la Fosse, on a rencontré, en 1837, un dolmen-ossuaire contenant 400 squelettes environ de l'époque de la pierre polie. Houbigant a légué au musée de Beauvais un petit autel gallo-romain à deux faces sculptées et d'autres antiquités provenant de Hermes. A partir de 1877, l'abbé Hamard, curé de la paroisse, n'a cessé de fouiller le mont de Hermes, où il a trouvé une nécropole mérovingienne qui lui a fourni plusieurs milliers d'objets. Au cours de ces fouilles, il e rencontré plusieurs inscriptions, dont l'une donne le nom de la bourgade antique qui s'appelait Ratumagus. L'abbé Hamard est parvenu à déterminer le périmètre de ce vicus. 

On a également retouvé à Hermes les restes de la voie romaine de Beauvais à Senlis. Au Moyen âge, la plus grande partie du territoire fut comprise dans le comté de Clermont; Catherine, comtesse de Blois, y fit construire une forteresse en 1187, mais ce château fut rasé, peu après, par Philippe de Dreux, évêque de Beauvais. Relevé plus tard, il joua un rôle important pendant la guerre de Cent ans jusqu'à sa destruction définitive en 1431. L'église a une nef romane en petit appareil avec portail gothique; le choeur est du milieu du XVIe siècle. Il y a des restes de beaux vitraux. Le clocher, roman (XIe et XIIe siècle), est carré et central. Fonts baptismaux du temps de François Ier. Beau portrait en pied du dernier abbé de Froidmont, provenant de l'église abbatiale. Sur le territoire de cette commune se trouvait l'abbaye de Froidmont, fondée en 1134 par Valeran, abbé d'Ourscamps, et enrichie par les seigneurs de Bulles, les évêques de Beauvais, etc. On y compta trente-quatre abbés réguliers depuis Manassè jusqu'au XVIe siècle. Le premier commendataire fut le cardinal de Châtillon, évêque de Beauvais en 1533. L'abbaye fut supprimée à la Révolution. (Caix de Saint-Aymour).

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.