.
-

Groningen
Groningen, en français : Groningue, est une ville et port des Pays-Bas, , au confluent de la Hunse et de l'Aa, et près de la mer à 145 kilomètres au Nord-Est d'Amsterdam; population : 180 500 habitants (en 2016). 

Un canal entoure la vieille ville et la sépare de la ville neuve. Les fortifications bâties par Coehoorn ont êté rasées. On y remarque : le marché, l'un des plus vastes de la Hollande; l'église Saint-Martini, de style gothique, avec sa tour de 95 m; l'église (catholique) dite Broederkerk, l'hôtel de ville; l'université, fondée en 1614; l'hôpital (Nosocomium academicum) y est annexé. Citons encore un célèbre institut de sourds-muets fondé en 1790 par le pasteur Guyot. 

Les rivières (la Hunse et l'Aa) sont navigables pour des bateaux moyens et des canaux relient Groningue au Dollart et au Zuiderzee.

Lieu de naissance de Rodolphe Agricola, d'Hemsterhuys, etc. 

Histoire.
Groningue fut fondée vers la fin du VIe siècle. Groningue était dès 837 un centre important de la Frise. Mais les Vikings la ravagèrent;  elle se releva en 1110 et fut alors murée. En 1466, elle prit  véritablement le caractère de ville. Le pays de Groningue avait été au Xe siècle détaché de la Frise et placé sous l'autorité d'avoués impériaux. Ceux-ci prirent au XIe siècle le titre de burgraves de Groningue. La ville était ville libre. En 1282, elle entra dans la Hanse. Elle avait conservé sa liberté menacée par l'évêque d'Utrecht et s'était étendue aux dépens de la Frise.

L'empereur Maximilien inféoda au duc Albert de Saxe la suzeraineté sur la Frise et Groningue. La ville résista et se soumit alors à l'évêque d'Utrecht (1493), puis au comte Edzard de Frise orientale (1505) et enfin au duc Charles de Gueldre (1514). Elle échappa ainsi à la domination saxonne, car en 1515 Charles-Quint en confirma la possession au duc de Gueldre. Le résultat fut que vingt et un ans après (1536) elle passa sous l'autorité de Charles-Quint. 

Elle adhéra à l'union d'Utrecht (1579) et suivit le sort des Provinces-Unies. Cependant elle fut occupée en trahison par les Espagnols (1580) qui la gardèrent jusqu'en 1594. Il fallut de longs efforts aux princes de Nassau pour la reprendre. Dès lors Groningue resta l'une des sept Provinces-Unies, et l'épisode le plus marquant de son histoire fut le siège de 1672 par l'évêque de Munster.

En 1799, cette province fut divisée entre les départements bataves d'Ems et d'Over-Yssel ; en 1810, elle fit partie du département français de l'Ems occidental. (GE).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007 - 2016. - Reproduction interdite.