.
-

Gaète, Caieta des Anciens, Gaeta en italien. - Ville d'Italie, dans l'ancien royaume de Naples (Terre de Labour), sur la Méditerranée, à 70 kilomètres au Nord-Ouest de Naples; 21 600 habitants. Port vaste et bien abrité. Belle cathédrale, contenant le tombeau du duc de Bourbon; plusieurs tours (d'Orlando, Latratina, de Cicéron). Beaucoup d'antiquités : restes d'un temple de Neptune, des villas d'Hadrien, de Scaurus, etc. Lieu de naissance du cardinal Caiétan et du pape Gélase II

Cette ville est très ancienne; on lui donne les Lestrygons pour fondateurs; des Grecs de Samos y vinrent ensuite. Selon Virgile, elle tirait son nom de la nourrice d'Énée, Caieta, qui y aurait été enterrée. Elle tomba au pouvoir des Romains en 340 av. J.-C. Antonin le Pieux l'embellit et lui donna un port. Après la destruction de l'empire romain, Gaète eut des ducs qui devinrent les vassaux de l'Église. Alphonse d'Aragon la prit en 1435 et la réunit au royaume de Naples. Les Français y signèrent en 1504 une capitulation par laquelle ils abandonnaient le royaume de Naples aux Espagnols

Gaète eut à subir plusieurs sièges remarquables : elle fut prise en 1702 par les Autrichiens, en 1734 par une armée sarde-espagnole, en 1799 et 1806 par les Français, en 1815 et 1821 par les Autrichiens. Pie IX se réfugia à Gaète en 1848 et y séjourna près d'un an. Le roi de Naples, Francois II s'y retira en 1860, après l'entrée de Garibaldi à Naples; il y fut assiégé par les Piémontais et capitula le 13 février 1861. Napoléon I donna le titre de duc de Gaète à Gaudin, son ministre des finances.

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.