.
-

Fénétrange

Fénétrange (Filistenges, 1070, Phylostanges, 1222, en allem. Finstingen). - Commune de la Moselle, sur la Sarre, entre Sarrebourg à Sarreguemines; 750 habitants. 

Eglise collégiale à trois nefs, beau monument historique du XVe siècle. Restes de deux châteaux forts; des fortifications on voit encore quelques murailles avec deux tours rondes et une porte flanquée de deux tours, qui sert d'hôtel de ville; pont sur la Sarre à trois arches construit au milieu du XVIIIe siècle; restes gallo-romains. 

Fénétrange, dès le XIe siècle domaine du chapitre de Remiremont, qui y avait un atelier monétaire, devint plus tard le chef-lieu d'une seigneurie importante, et possédait dès le XIVe siècle, un castel avec donjon et forteresse. 

D'abord fief des évêques de Metz, puis baronnie libre de l'Empire, la terre de Fénétrange passa successivement aux maisons d'Havray, de Croy, de Vaudémont, de Lorraine et de SaIm, et à certaines époques elle avait plusieurs seigneurs à la fois. En 1782, la baronnie de Fénétrange fut donnée par Louis XVI au duc de Polignac, au moyen d'une vente simulée que l'Assemblée constituante annula en 1791. 

Fénétrange porte d'azur à la fasce d'argent. (L. W.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.