.
-

Faucogney-et-la-Mer

Faucogney-et-la-Mer (Falconiacum) est une commune de France, dans le département de la Haute-Saône, arrondissement de Lure, sur le Breuchin; 623 habitants. Sur la montagne, au Sud de Faucogney, ancienne église de Saint-Martin. 

On a trouvé dans ce village des bas-reliefs, une inscription et plusieurs objets en bronze qui confirment ce que donne à penser l'étymologie du mot Faucogney, à savoir que le pays a été habité dès l'époque romaine. Le château qui dominait la ville est mentionné dans une charte du Xe siècle; Philippe le Hardi, duc de Bourgogne, le fit réparer et lui adjoignit une tour en 1386. La ville elle-même fut fortifiée au Moyen âge, et deux tours de l'enceinte, l'une ronde; l'autre carrée, sont encore debout. 

Elle fut en proie à des troubles populaires en 1412. Louis XI la prit en 1479, la perdit peu après et la reprit en 1481; mais l'empereur Maximilien l'occupa de nouveau en 1492. Quand Louis XIV fit la conquête de la Franche-Comté, il se heurta en dernier lieu à la résistance de Faucogney, qui ne fut pris d'assaut qu'à la suite de plusieurs jours de siège (4 juillet 1674). Les habitants furent massacrés, les maisons brûlées et le château démoli.

La ville fut encore détruite par un incendie en 1745. Les capucins s'y étaient établis en 1654. La seigneurie appartint à l'origine à la très ancienne famille de Faucogney, des vicomtes de Vesoul, dont un membre, Aymonin, affranchit les habitants en 1275, et dont l'unique héritière, au milieu du XIVe siècle, épousa Georges de La Trémoille, seigneur de Jonvelle. Celui-ci, ayant porté les armes contre son suzerain, fut dépouillé de la terre, qui passa successivement entre les mains des ducs et des comtes de Bourgogne, des archiducs d'Autriche et des rois d'Espagne. Philippe IV la céda au prince Charles d'Arenberg en 1664. Elle vint ensuite aux de Grammont et aux de Bauffremont.

Armes de la ville : coupé au premier, de Bourgogne-Comté, qui est d'azur billeté d'or, au lion couronné de même, armé et lampassé de gueules; au second, d'argent à un faucon de gueules pillant une perdrix de même. (Lex).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.