.
-

Eléphantine. - Capitale du nome le plus méridional de l'Égypte antique. Cette dénomination grecque est la traduction exacte du nom antique de cette île, Ab, qui signifie Éléphant. Les Égyptiens croyaient que le Nil, descendu du ciel, naissait entre Éléphantine et Philae parmi les rochers de la cataracte, dans deux gouffres appelés Kerti (Religion égyptienne). 

On voyait encore à Eléphantine, au commencement du XIXe siècle, deux temples dont l'un, le temple du Sud, avait été consacré par Aménophis III (XVIIIe dynastie) à la triade de Khnoum, Satet et Anouket, qui était l'objet d'un culte particulier à la première cataracte. Cet édifice, d'admirables proportions, a été détruit sous Mehemet-Ali

Le plus ancien nom royal qu'on ait relevé à Eléphantine est celui de Thoutmès III, lu sur un bloc de granit appartenant au mur de soutènement qui protégeait l'île contre la violence des courants du Nil.

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.