.
-

Dongola-el-Adjouza ou Dongola-le-Vieux. - Ancienne ville de Nubie, située par 18°15 de latitude Nord et 31° 50 de longitude Est au grand coude du Nil dont elle domine le cours du haut d'un rocher de près de trente mètres de hauteur. Cette ville existait sous le nom de Deng-our au temps de l'Ancien Empire égyptien. Elle fut plus tard la capitale d'un royaume chrétien qui subsista du VIe au XIVe siècle. Elle fut enfin saccagée par les Mamelouks et par les Ottomans. Ce n'est plus aujourd'hui qu'un village déshérité montrant des ruines considérables et une grande mosquée qui a été une église chrétienne. (C. St-A.).
Dongola-ed-Djedid ou Donglola-le-Neuf, appelée encore Kasr-Dongola (le Château de Dongola), El-Ordou  ou El Orde (le Camp, son nom actuel), ou enfin Marakah. Longtemps capitale de la Nubie, par 19° 9' 54" de latitude Nord et 28° 25' 15" de longitude Est, à 100 kilomètres au Nord du vieux Dongola et à 1080 kilomètres au Sud du Caire, cette ville commença par un simple camp de Mamelouks près du village de Marakah. Ce deviendra par la suite une ville très étendue, qui conservera, entre autres édifices, une forteresse considérable. Avant la guerre des Mahdistes, Dongola-le-Neuf faisait un assez grand commerce avec le Soudan; elle deviendra ensuite un point stratégique et un lieu de ravitaillement pour les troupes anglo-égyptiennes qui surveillaient le haut Nil. (C. St-A.).
.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.