.
-

Dodone

Dodone. - Ville d'Épire, au pied du mont Tomaros; ses ruines sont dans la vallée de Tscharakovista à 18 kilomètres de Janina. Dodone dut son importance au sanctuaire et à l'oracle de Zeus, qui était supposé s'exprimer par le bruissement des feuilles des chênes d'un bois sacré. Les fouilles faites en 1875 par Karapanos auprès du village d'Alpochori ont révélé l'emplacement précis de la vieille cité. La vallée de Tscharakovista est à 500 m d'altitude, longue de 12 kilomètres (du Nord-Ouest au Sud-Est), large de 300 à 1800 m; elle se partage en une section montueuse et une autre plate; au point de jonction est une colline de 30 m de haut, 1200 de long, 400 de large, qui portait l'ancienne Dodone. 

On a retrouvé l'Acropole, quadrilatère irrégulier, avec des murailles de 3,25m à 5,80m d'épaisseur et une seule porte; le théâtre, vaste et bien conservé, ouvert au Sud, adossé à la colline, avec quarante-cinq rangs de gradins; l'enclos sacré au Sud-Est de l'Acropole, enclos irrégulier de 225 m de long et 130 m de largeur moyenne; la moitié septentrionale renferme des restes du temple de Zeus; la moitié méridionale (110 m sur 105) avec double muraille, renferme un temple d'Aphrodite, des piédestaux nombreux, etc. Les fouilles ont livré vingt-quatre ex-votos de bronze, six cent soixante-deux monnaies, quarante-cinq inscriptions sur tables de cuivre ou de bronze, quatre-vingt-quatre sur des tablettes de plomb, contenant les questions posées à l'oracle et parfois ses réponses, des armes; etc.
-

Chênes de Dodone.
Les chênes de Dodone, où était le célèbre oracle de Zeus.
.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.