.
-

Denderah

C'est près de Denderah, village de la Haute-Égypte, que se trouvent les ruines de l'ancienne ville de Tentyra (ou Tentyris). Elles occupent un espace de 1700 m sur 800, et n'ont pas moins de 4 kilomètres de contour. Deux enceintes de briques séchées au Soleil les renferment. La plus petite n'offre plus aujourd'hui qu'un propylon ou porte d'entrée, enchâssé pour ainsi dire dans le mur. La plus grande, épaisse de 5 à 6 m, et renfermant une surface rectangulaire de 294 m du Nord au Sud, sur 282 m de l'Est à l'Ouest, est ouverte en trois endroits, à l'Est (dans la direction de la petite enceinte), au Nord et au Sud.

Les ouvertures de l'Est et du Nord ont chacune un propylon, élevé dans l'alignement même du mur, et sous lequel on passait pour entrer dans l'enceinte. Ainsi qu'il résulte d'une inscription grecque, le propylon de l'Est fut consacré à Isis, l'an 31 du règne de l'empereur Auguste. Celui du Nord, remarquable par la beauté de ses proportions et par la richesse des sculptures dont il est orné, est construit, ainsi que les édifices contenus dans l'enceinte, en grès jaunâtre d'un grain très fin : on y voit les images des empereurs Domitien et Trajan.
-

Denderah.
Le temple de Denderah.

Quand on l'a franchi, on trouve, à 30 m vers la droite, les ruines d'un Typhonium, qui fut décoré sous Trajan, Hadrien et Antonin le Pieux, et, en face et à 100 m du propylon, au milieu du rectangle, les restes magnifiques d'un temple de la déesse Hathor. Ce temple, long de 81 m large de 42 m sur la façade, se compose de deux parties distinctes, engagées l'une dans l'autre : le pronaos ou portique, haut de 18 m, et le naos ou temple proprement dit, haut de 13 m; le premier fait saillie sur les faces latérales du second, de 3,50 m à droite et à gauche. 

La plafond du pronaos est orné de sculptures qui se détachent sur un fond bleu parsemé d'étoiles jaunes; dans les deux soffites extrêmes sont les 12 signes du zodiaque, 6 dans celui de droite et 6 dans celui de gauche; c'est ce qu'on nomme le Zodiaque rectangulaire. En allant du pronaos dans le naos, on trouve d'abord une salle de 14 m de côté, dont le plafond repose sur, deux rangées de 3 colonnes chacune, et qui communique avec six pièces latérales, trois de chaque côté; puis deux vestibules successifs, larges de 14 m, et longs, le ler de 5,3 m, le 2e de 6 m; enfin le sanctuaire, qui a 10,60 m de longueur, 51,60 m de largeur et 8,40 m de hauteur. Un escalier conduit à un étage supérieur, où le général Desaix découvrit le Zodiaque circulaire, aujourd'hui à Paris.

Zodiaque de Denderah.
Le zodiaque de Denderah.
Les savants français qui accompagnèrent Bonaparte en Égypte pensèrent que le temple de Denderah appartenait à la période pharaonique, parce qu'il offre les mêmes matériaux, le même style architectural, les mêmes sculptures que les plus anciens monuments du pays. Mais Letronne (Journal des Savants, mars, mai et août 1821) a établi, au moyen d'une inscription grecque gravée sur le listel de la corniche du pronaos, que le temple d'Hathor fut commencé sous les derniers Ptolémées, et que le pronaos y fut ajouté au temps de l'empereur Tibère. Ensuite il a été établi que toutes les représentations zodiacales en Égypte ne remontent pas au delà du ler siècle de l'ère chrétienne. D'ailleurs, si l'ordonnance et les proportions du temple sont admirables, les sculptures et même les inscriptions hiéroglyphiques, fort mal exécutes, doivent être d'une époque plus récente encore; Champollion ne les fait pas remonter plus haut que Trajan et les Antonins.

Derrière le temple, à 12 m environ et du côté du Sud, sont les ruines d'un hiéron ou petit temple d'Isis, construit et décoré sous Auguste. (A19).


En bibliothèque - Jollois et Devilliers, Description des antiquités de Denderah (dans la Description de l'Égypte, édit. de 1821, t. III); Champollion le Jeune, Lettres écrites d'Égypte et de Nubie.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.