.
-

Conciergerie (architecture). - Autrefois le mot conciergerie désignait un petit bâtiment placé en avant du corps de logis principal d'un palais ou d'un château, à côté de la porte extérieure où se trouvait le pont-levis permettant, lorsqu'il était baissé, le passage du fossé de défense interceptant les communications avec l'extérieur. Ce bâtiment servant d'habitation au concierge, comprenait, en même temps, chez les seigneurs justiciers, la geôle ou prison où étaient renfermés les prisonniers, et de là est venu le nom de Conciergerie donné à la prison dépendant du Palais de Justice de Paris, lorsque ce dernier était le palais des rois de France
-
Sous la Renaissance, le petit bâtiment avancé à usage de conciergerie, mais servant seulement de poste ou d'habitation du concierge, qui existait dans la plupart des grandes demeures seigneuriales, était souvent d'un heureux effet et, depuis cette époque, dans les riches hôtels des grandes villes, hôtels ordinairement élevés entre cour et jardin, un bâtiment bas, en façade sur la rue, rappelle, par sa destination, la conciergerie des anciens châteaux du Moyen âge et de la Renaissance. (Charles Lucas).
.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.