.
-

Comines

Comines est une petite ville du département du Nord,  sur la Lys qui la sépare de la localité belge du même nom (Flandre occidentale, arr. d'Ypres); population : 12.300 habitants en 2014.

Comines existait dès le IXe siècle et fut saccagée par les Vikings en 880. Les seigneurs sont mentionnés dans l'histoire depuis 1094. Burchard, sire de Comines, avant de partir pour la première croisade aurait donné la plus grande partie de ses biens aux établissements ecclésiastiques du pays. C'est de cette famille que descendait l'historien Philippe de Comines, né à Comines en 1445. 

Prise par les Français en 1197 et en 1382, incendiée en 1427, Comines fut occupée en 1579 par La Noue et en 1658 par Turenne
-

Comines : le beffroi.
Le beffroi de Comines, vers 1900.

Les guerres y ont détruit la plus grande partie des monuments qui l'avaient fait surnommer au Moyen âge la ville aux beaux clochers. Du château subsiste près de la gare un fragment de tour ronde (mon. hist.) appelée la Brèche. L'église, du XVe et du XVIIe siècle, est de peu d'intérêt. Le beffroi (mon. hist.), du XIVe siècle, a été restauré au XVIIe siècle et en 1824. (GE).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2014. - Reproduction interdite.