.
-

Clocheton

Clocheton, couronnement d'une tourelle, d'un contre-fort, d'une niche aérienne. Ce membre d'architecture, propre à l'art chrétien, commence à se montrer vers le XIe siècle, où il sert d'amortissement à des tourelles, et ressemble à un cône arrondi. Tels sont les deux clochetons qui flanquent la façade de l'église Notre-Dame, à Poitiers.

Au XIIe siècle, après la naissance de la flèche, le clocheton en prend la forme, et lui sert d'accompagnement : il croît à son pied comme un rejeton; il remplit les vides que la forme octogonale de la flèche laisse aux quatre angles de la tour qui lui sert de base. Le clocheton de la tourelle s'élance à son tour, et l'on voit bientôt de petites flèches, dites clochetons, orner les façades. 

Dans l'architecture gothique, les clochetons couronnent les contre-forts, et sont de véritables pinacles . A partir du XIIIe siècle, leurs arêtes s'ornent de crochets, de fleurons et de panaches, qui varient suivant les époques. La Renaissance en changea le genre, et les construisit en forme de petits temples ronds, surmontés d'une coupole. 

A partir du XVe siècle, des clochetons couronnent les boiseries de l'intérieur des églises; on les voit apparaître aussi sur les grilles en fer. On les a faits en toute matière; les clochetons de pierre rivalisent parfois de finesse et de légèreté avec ceux de bois ou de métal. (E. L.).

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.